[Hand] Accambray : « Le coach à Paris, il s’en fout un peu. Il se fiche de mes efforts »

Sélectionné avec l’Equipe de France pour participer à la Coupe du Monde (à partir du 11 janvier prochain), William Accambray va pouvoir se faire plaisir au sein d’un groupe qu’il connait bien et dans lequel il se sent à l’aise. Tout le contraire de sa situation au PSG, lui qui est mis de côté par l’entraîneur Zvonimir Serdarusšić. Une situation très compliquée comme il l’admet pour Eurosport. Sans pour autant déclarer ses envies d’ailleurs.

« Aujourd’hui, en club, le plaisir n’y est pas. La raison est connue de tous : j’ai un entraîneur qui ne compte pas sur moi, donc, c’est assez compliqué depuis le début de saison. Ce Mondial m’a permis de me remettre un peu sous pression, de m’entraîner différemment, d’avoir un objectif à aller chercher. Le fait de faire partie de l’aventure, ça redonne un peu de passion, un peu d’envie et de plaisir à faire ce métier. La confiance (avec les Bleus, ndlr) est là parce qu’ils voient comment je m’entraîne aussi. Ils voient que tout ce que je fais, je le fais avec sérieux. A Paris, c’est la même chose, sauf que le coach à Paris, il s’en fout un peu. Il se fiche de mes efforts. Là, en équipe de France, c’est différent. J’ai des gens qui sont attentifs à ce que je fais, qui regardent les performances avant tout, et ils voient bien aujourd’hui que je suis au niveau. »

Même si sa situation en club ne le satisfait pas, pas question d’évoquer, pour le moment, un départ comme a pu le faire Xavier Barachet (qui a officialisé son départ cet été en direction de Saint-Raphaël)

« Des idées pour quoi ? Pour changer d’air ? Ça, c’est son annonce à lui. Maintenant, moi, aujourd’hui, je suis dans une aventure avec l’équipe de France, donc je ne parlerai pas de ma situation plus que ça en club. »

 

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Anderlecht pourrait finalement être la porte de sortie de Sirigu

L’un des portiers remplaçants du FC Séville va partir cet hiver et il semblerait qu’entre ...