Joseph Callegari : « Le PSG a décidé de punir Lorenzo »

Prêter Lorenzo Gallegari pour 18 mois avec une option d’achat de 3M€ mais aussi une clause de rachat de 6M€, cela n’avait pas beaucoup de sens pour le PSG… Puisqu’il aurait eu à verser 3M€ pour récupérer son Titi, un milieu de terrain qu’il a formé. Le père du joueur n’a pas du tout apprécié l’avortement du prêt de son fis qui filait vers le Genoa. Après avoir partagé sa colère à La Gazzetta dello Sport, Joseph Callegari a fait de même dans les colonnes du Parisien, insistant sur son incompréhension.

« La semaine dernière encore, le PSG discutait des conditions du prêt de Lorenzo au Genoa en Serie A avec son agent, Alessandro Canovi. Il était question d’un prêt de 18 mois. Et subitement, ce lundi, à la veille du dernier jour du mercato, le club nous a fait savoir qu’il n’était plus question d’envisager un départ en prêt. Point final. […] Plus de son, plus d’images, nous n’avons eu aucune explication des dirigeants du PSG. Maintenant la question c’est : quel est donc le plan secret que prépare le PSG pour mon fils ? Parce qu’aujourd’hui, Lorenzo ne sait plus comment envisager l’avenir. Il est international français U19, il a montré ses qualités l’été dernier lors de la tournée de pré-saison et est apparu une fois en Ligue 1. Il est très clair pour tout le monde qu’il n’a plus rien à apprendre avec l’équipe réserve en CFA. Aujourd’hui, le PSG a décidé de punir Lorenzo en bloquant son départ au Genoa. Mais pour quel motif ? Il n’a rien fait de mal. »

Dario Canovi déclarait à Foot Mercato dans la journée que Lorenzo Callegari n’avait pas demandé à être prêté, mais son père affirme que c’est le PSG qui a proposé au milieu de terrain d’aller emmagasiner du temps de jeu ailleurs. Joseph Callegari ajoute que son fils finira la saison avec la réserve avant de prendre les bonnes décisions concernant son avenir.

 

À propos Quentin Polin

x

Check Also

OM / PSG : Pas de supporters parisiens à cause du « contexte très tendu dans les banlieues »

Les supporters parisiens auraient dû être 500 à se présenter au Vélodrome dimanche prochain, comme le ...