Lair maintient la pression mise sur ses dirigeants

Hier, la section féminine du PSG s’est défoulée en 32e de finale de Coupe de France sur Bourges. Devant 4500 spectateurs, les joueuses de Patrice Lair ont infligé un 19-0 à l’équipe de DH. De quoi oublier un instant les 4 points ôtés en Championnat par la fédération pour une erreur sur une feuille de match. Un couac qui électrise la section, le coach affirmant à son président qu’il partirait si l’encadrement n’était pas revu.

« Après avoir passé une sale nuit, j’ai pris beaucoup de plaisir, a commenté Patrice Lair au Parisien. Les filles ont donné une très belle image, sur le terrain et en dehors, comme d’habitude. Je suis fier d’elles ! Bien sûr que mon attachement à elles peut peser dans ma décision, mais il faut les mettre dans de meilleures conditions, faire des aménagements. Et les seuls qui peuvent les faire, ce sont les propriétaires. Ce serait dommage que ce projet ne se réalise pas. »

À propos Redaction

x

Check Also

L’Italie s’impose contre l’Albanie avec un Verratti des grands soirs

Pour cette 5e journée des éliminatoires de la Coupe du Monde, l’Italie et l’Espagne sont ...