Le représentant de Sirigu parle d’un « délit »

Prêté a Séville où il ne convainc pas, Salvatore Sirigu ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait. Dans le viseur de l’OGC Nice et de quelques écuries italiennes, le portier sarde s’est vu poussé vers la sortie par un Laurent Blanc peu satisfait par son gardien. Si désormais Unai Emery est à la tête de l’équipe première, l’aventure parisienne de Sirigu semble bien finie. Ce qui semble agacer son représentant qui, pour la radio italienne CRC, fait part de son incompréhension.

« Sirigu ? On parle d’un des excellents gardiens que compte l’Italie. Il a été très bon à Paris jusqu’à ce que Blanc décide de le mettre sur le banc sans aucune explication. Il a été élu meilleur gardien de Ligue 1 pendant des années et le voir sur le banc aujourd’hui, c’est presque un délit. Connaissant Salvatore, il a des valeurs humaines importantes et, en ce sens, il mériterait une place de titulaire plus que d’autres. À l’heure actuelle, derrière Buffon et Donnarumma, il fait partie du gratin du football italien. […] Je serais vraiment content s’il pouvait revenir en Italie, à Naples par exemple, ce serait positif pour le football italien et la sélection. »

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Marseille ne gagne toujours pas à Bordeaux, tous les résultats de la 13e journée

Pour clôturer cette 13e journée de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux et l’Olympique de ...