Le Sporting Club de Bastia analyse sa soirée comme un « cauchemar »

Il y a d’abord les mots de Francois Ciccolini qui a parlé d’une « défaite qui fait mal » au Parc des Princes notamment en raison de leurs nombreux absents (lire ici). Puis le site officiel du club Corse a embrayé évoquant une « soirée cauchemar pour le Sporting » dans son compte-rendu d’après-match.

« Le match commence par une longue conservation du ballon du PSG, les Bastiais quant à eux répondent à cela avec un pressing très haut. (…) C’est à la demi-heure de jeu que le Sporting craque : Thiago Silva reprend un corner et permet à son équipe d’ouvrir le score. Les bleus verront le jour par l’intermédiaire de Saint Maximin, dans un premier temps à droite avec Djiku, puis à gauche, il donne du fil à retordre aux défenseurs Parisiens, mais malheureusement pour lui et toute l’équipe Bastiaise, le dernier geste manque toujours à l’appel. Le Sporting n’est malheureusement pas récompensé de ses efforts défensifs car si le but parisien à la 36e minute est refusé pour une position de hors-jeu, celui de Rabiot à la 42e minute est bel et bien validé. (…) Les stars d’Unai Emery ont alors le match en main, ils se verront même offrir un penalty, transformé par Lucas Moura. Les hommes de François Ciccolini prennent l’eau durant cette seconde période où il est de plus en plus difficile de récupérer le ballon et de répéter les efforts. Angel Di Maria et Julian Draxler, tous deux entrés en cours de jeu, viendront à leur tour inscrire leur but et sceller le sort des bleus par la même occasion. 7-0 c’est le score à la fin du temps règlementaire, le Sporting est éliminé de la Coupe de France. » 

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

Devenez « Blogueur Parisien » en vidéo sur Canal Supporters

Vous connaissez les #BP, les billets écrits et bénévoles des membres de la communauté CS qui ...