L’UEFA met en lumière le fossé financier entre les neuf clubs les plus riches et les autres

L’UEFA a dressé un bilan annuel, dévoilé par le Daily Mail, dans lequel il démontre l’écart financier entre les clubs les plus nantis et les autres. Arsenal, Barcelone, le Bayern Munich, Chelsea, Liverpool, les deux Manchester, le PSG et le Real Madrid sont les clubs les plus riches selon ce bilan, et leurs revenus augmentent de 115 millions d’euros par an, tandis que la moyenne de la progression financière des autres clubs européens serait de 1,1 million d’euros. Et l’UEFA ne parle ici que des revenus de sponsoring. Un écart financier que craint l’instance européenne. Son président, Alexander Ceferin, s’exprime d’ailleurs à ce sujet.

« En tant que gardien du jeu en Europe, l’UEFA doit rester vigilant et prendre note des tendances moins positives mises en évidence dans ce rapport, comme un retour de l’augmentation des salaires ou la concentration croissante du sponsoring et des revenus dans un nombre limité de clubs. »

Même inquiétude au niveau des salaires. Le bilan UEFA démontre en effet que la Premier League est, sans surprise, le championnat qui paie le mieux avec un total de 2,69 milliards d’euros versés, devant la Serie A (1,309 milliards d’euros) et la Bundesliga (1,251 milliards d’euros). A un niveau moins général, les clubs qui ont versés le plus de rémunérations sont le FC Barcelone (340 millions d’euros), le Real Madrid (289 millions d’euros), le Chelsea FC (284 millions d’euros), Manchester City (276 millions d’euros), Manchester United (266 millions d’euros), le PSG (255 millions d’euros) et Arsenal (250 millions d’euros).

Par ce bilan, l’UEFA compte mettre en exergue le football à deux vitesses qui, peu à peu, prend place dans le paysage sportif européen.

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Niort perd son invincibilité contre le Red Star, Grange suspendu contre le PSG

Les Chamois Niortais n’avaient plus perdu depuis 10 matches à domicile. A l’heure d’accueillir le ...