Ménès : « Ce n’est pas le signe d’une équipe qui progresse… »

Pierre Ménès s’attendait à plus et mieux de la part du PSG qui se devait de casser la dynamique monégasque.

« Un match très tactique entre deux équipes qui ne voulaient pas se découvrir et offrir des possibilités à l’adversaire. J’avoue que j’ai été assez déçu de la qualité de jeu des Parisiens, qui ont évolué très bas sur le terrain et n’ont pas montré une volonté offensive bien affirmée. Je trouve que ça joue trop pépère derrière et face à une équipe qui presse y compris sur les remises en jeu aux 6 mètres, on a senti les champions en titre gênés pour ressortir le ballon. D’ailleurs, Paris a fait deux fois moins de passes que d’habitude dans ce match, écrit le journaliste sur son blog Canal+Paris s’est aussi créé trop peu d’occasions nettes pour une équipe qui joue à domicile. A la différente de Monaco, qui a buté sur un excellent Trapp avant sa blessure puis sur un Areola lui aussi impeccable. Le PSG avait pourtant ouvert le score sur un penalty stupidement concédé par Sidibé et transformé par Cavani. Mais derrière, il y a un manque d’agressivité terrible sur la frappe de Silva qui passe entre les jambes de l’autre Silva et termine au fond. Sur la physionomie du match, il est clair que Monaco méritait largement de repartir avec ce point du nul qui lui permet de garder ses distances avec son hôte du soir et de reprendre la première place au voisin niçois, qu’elle affronte le week-end prochain. Rien n’est encore perdu pour les Parisiens, mais dans les confrontations directes, on se rend compte qu’ils n’ont battu ni Nice ni Monaco au Parc. Ce n’est pas le signe d’une équipe qui progresse… »

À propos Redaction

x

Check Also

Impressionné par le PSG, Aulas pense à une victoire de la Ligue des Champions

Jean-Michel Aulas était un spectateur avisé du Classique entre l’Olympique de Marseille et le Paris ...