Pour L’Equipe, Guedes au PSG « ressemble à un pari de dernière minute »

Dans un article publié sur son site, L’Equipe estime que l’arrivée de Gonçalo Guedes au PSG ressemble à un pari de dernière minute pour le Paris Saint-Germain. Avec des représailles pour le club parisien l’été prochain si le club ne rentre pas dans les clous du fair-play financier…

« Un tel recrutement ressemblerait davantage à un pari de dernière minute qu’à une piste mûrement réfléchie. Après avoir acheté Julian Draxler pour 38 M€, le PSG désirait attirer une vraie doublure à Edinson Cavani, un attaquant capable de remplacer le buteur uruguayen en cas de pépin. Cela ne ressemble pas au profil du joueur de Benfica. […] Puissant et rapide, Guedes se voit régulièrement reprocher un manque d’efficacité (8 buts en 57 matches). Autre critère étonnant : il ne sera pas qualifié pour la Ligue des champions puisqu’il a participé à cette compétition en phase de groupes. Si le PSG a besoin de renfort en seconde partie de saison, c’est justement pour passer un cap en C 1. Pour tout ce qui touche aux épreuves domestiques, les Parisiens semblent armés […] Se pose également la question du prix du transfert. Guedes, sous contrat avec Benfica, son club formateur, jusqu’en juin 2021, dispose d’une clause libératoire de 60 M€. Le PSG ne paiera pas ce tarif. Le club lisboète, qui a besoin de liquidités, serait disposé à le libérer pour moins mais, même à moitié prix, le montant auquel le transfert pourrait se débloquer, cela reste un joueur cher qui, en dépit de ses deux sélections avec le Portugal, n’offre pas encore beaucoup de garanties. Sur la saison, le montant total en transfert s’élèverait à 132 M€. Il faudra donc vendre l’été prochain pour recruter. Sinon le club parisien pourrait de nouveau entendre parler du fair-play financier. » 

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

Guy Roux : « Emery avait pensé une bonne équipe sans Ben Arfa »

Unai Emery n’a pas envisagé son équipe par rapport à Hatem Ben Arfa. Du coup, ...