PSG / Metz : Les notes

C’est un PSG avec cinq titis qui a été aligné ce soir par Unai Emery. Pour une belle copie. Une victoire qui aurait dû être plus ample. Mais la qualification est là.

Areola (6/10) : De retour dans les buts, il coupe bien un centre dangereux de Cohade après 15 minutes devant Vion. Il capte aisément un coup franc de Mollet. Une soirée assez tranquille face aux Lorrains.

Meunier (6/10) : Sobre mais pas assez en vue en première période, il a intensifié son activité ensuite.

Silva (8/10) : C’est encore lui qui ouvre la marque de la tête sur corner (27e). Il s’offre de la même manière le doublé à la 72e. Parfait pour le reste.

Kimpembe (5.5/10) : Rude sur l’homme, il est régulier dans ses performances. Deux approximations en seconde période, dont une relance hasardeuse et dangereuse dans l’axe à la 65e minute.

Maxwell (6/10) : Sérieux, il joue juste. Mais le jeu penche souvent à droite.

Verratti (7.5/10) : L’Italien a régalé balle au pied, mais aussi par ses passes au dessus de la défense. Remplacé par Motta (76e).

Rabiot (6.5/10) : Sentinelle, il a montré sa polyvalence. Après l’heure de jeu, il a eu plus le loisir de percuter. Ce qu’il fait bien.

Nkunku (6/10) : Encore aligné par Emery, il se fond bien dans le jeu parisien. Pas loin de marquer à la 40e. Intéressant.

Di Maria (7/10) : Actif dès les premières minutes, son corner à la 12e minute trouve le poteau. Dans le même exercice, il trouve la tête de Thiago Silva (27e et 72e) pour deux buts. Des passes qui auraient pu être décisives à la 50e et 51e minute. Une frappe sortie sur la ligne par Signorino. Une belle combinaison à la 67e avec Rabiot, mais qu’il ne peut conclure excentré.

Cavani (6/10) : Rapidement en action, il ne conclut pas un caviar de Nkunku, à bout portant, à la 17e minute, repoussé par le portier messin. De bonnes déviations en pivot. Sa tête à la 50e, sur un service de Di Maria, passe au dessus de la barre. A la 67e minute, ce sont encore les jambes d’Oberhauser qui repousse une frappe à bout portant. A la 79e, son ciseau passe au dessus du but. Beaucoup de générosité. Il a apporté mais pas marqué, malgré des tentatives. Remplacé par Cavani (80e).

Ikoné (5.5/10) : Une entame difficile, avec du déchet. Il se retrouve à la 46e à la conclusion d’un ballet Verratti-Di Maria. Mais il butte sur Oberhauser. Du mieux jusqu’à la 62e minute, moment de son remplacement par Ben Arfa.

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Messi : « C’est vrai qu’aujourd’hui, le PSG et City sont les meilleures équipes »

Quintuple ballon d’Or, Lionel Messi pense que la bataille sera rude pour aller décrocher la ...