Retour sur… PSG / Monaco du 25 mai 1979

Comme chaque veille de match, Canal Supporters vous propose de revivre la même affiche mais quelques années auparavant. Autres joueurs, autre époque, autre football, voici les ingrédients souvent retrouvés à travers cette rubrique. Demain, le PSG reçoit l’AS Monaco pour ce qui sera le choc de la semaine entre les deux principaux prétendants au titre. Le quintuple champion en titre s’apprête à affronter la meilleure attaque d’Europe qui l’a battu au match aller. Un adversaire de taille donc, tout comme au milieu des années 80 où le PSG recevait un adversaire qu’il n’a battu que deux fois au Parc des Princes. Retour sur PSG / Monaco du 25 mai 1979.

PARIS ST-GERMAIN FC – A.S. MONACO  3-0 (2-0)
10 000 spectateurs environ. Buts : Carlos Bianchi, 8′, Carlos Bianchi, 28′ ; Carlos Bianchi, 57′.
L’équipe du PSG : Dominique Baratelli – Dominique Lokoli, Jean-Marc Pilorget, Éric Renaut, Philippe Col – Dominique Bathenay, Luis Fernandez, Armando Bianchi – Bernard Bureau, Carlos Bianchi, François Brisson. Entraîneur : Vélibor Vasović.

 Un match sans enjeu réel ce soir de mai mais qui verra un PSG bien offensif, mené par le meilleur buteur du championnat en la personne de Carlos Bianchi (23 buts). Et il ne faut que 8 minutes à l’Argentin pour ouvrir le score en deux temps, bien servi sur un centre de Bernard Bureau suite à une erreur individuelle du Monégasque Alfred Vitalis (1-0, 8′). Le second meilleur canonnier de Division 1 Delio Onnis va bien tenter d’égaliser une dizaine de minutes plus tard mais Dominique Baratelli détourne bien la frappe de l’Italo-Argentin. Les joueurs de Lucien Leduc (futur entraîneur du PSG quelques années plus tard) n’abdiquent pas et Bernard Gardon voit son lob repoussé sur le poteau par Luis Fernandez. Le PSG fait le dos rond et tente de piquer son adversaire, trop confus ce soir, sur des contres rapides et, sur un corner de François Brisson, Bianchi inscrit son 25ème but de la saison (2-0, 28′). Les joueurs de Vélibor Vasović rentrent aux vestiaires après une première mi-temps non maîtrisée mais avec deux buts d’avance au tableau d’affichage.

Les Parisiens reviennent sur la pelouse du Parc des Princes avec de meilleures intentions et Carlos Bianchi, encore lui, tente de nouveau sa chance à la 47ème minute mais ne marquera pas. Bernard Bureau ira aussi de sa frappe trois minutes plus tard mais Jean-Luc Ettori verra le ballon passer à côté. Sept minutes plus tard, la paire Bianchi sera décisive puisque Armando sert Carlos qui dribble Ettori et pousse le cuir au fond des filets (3-0, 57′). Le break est fait et le PSG défend plus qu’il n’attaque. Impressionnant en position offensive, Carlos Bianchi n’est pas en reste quand il faut défendre puisqu’il évite à son équipe de se prendre un but en détournant une frappe monégasque en corner. L’arbitre siffle la fin de la rencontre et le PSG s’impose par trois buts d’écart grâce à un étincelant Carlos Bianchi, étincelant étant un pléonasme quand il s’agit d’évoquer l’Argentin. Avec ce quatrième triplé, il finit meilleur buteur de Division 1 pour la 5è fois en 6 ans mais n’empêchera pas le PSG de finir dans la seconde moitié du classement à une triste 13ème place. L’AS Monaco quant à lui finit 4ème, à 10 points du troisième, l’AS Saint-Etienne.

Sources : paris archives football / paris canal historique

À propos Quentin Polin

  • tidav974retrouvelesourire

    Un retour sur notre histoire pour se cultiver, je kiffe ^^ Merci Quentin!

  • pauleta28

    ah Carlos Bianchi, nostalgie, nostalgie……..ça ne me rajeuni pas tout ça !!

x

Check Also

Un PSG / Bayern à guichets fermés, 2400 Allemands attendus au Parc

Pour ce premier choc de la Ligue des Champions au Parc des Princes cette saison, ...