Revue de presse PSG : Draxler et défis…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce lundi 2 janvier 2017.

L’Équipe « a pu avoir accès à certains détails du contrat de Julian Draxler. En 2017, l’Allemand percevra 421.000 euros brut mensuels dont 56.000 euros de prime d’éthique. Une prime individuelle de 300.000 euros est prévue en cas de succès en Ligue des champions. Rien de colossal dans la galaxie PSG. Dans un an, il émargera à 600.000 euros brut mensuels, prime d’éthique incluse. […] L’indemnité de transfert payée par le club parisien est de 38M€ plus bonus[…] Draxler doit être à Paris aujourd’hui afin de passer sa visite médicale et de parapher son contrat dans la foulée. Si ces formalités s’effectuent rapidement, Julian Draxler pourrait faire la connaissance de ses coéquipiers cet après-midi au camp des Loges, où les Sud-Américains doivent effectuer leur retour. Si ce n’est pas le cas, il devrait pouvoir les croiser demain matin à l’occasion de l’entraînement prévu avant le départ l’après-midi pour Tunis. »

« Pour le PSG d’Emery, il reste un mois et demi avant d’affronter le FC Barcelone, observe Le Parisien. Pour que le PSG redevienne le PSG, il doit régler les problèmes qui ont miné ses derniers mois. Ils sont physiques et mentaux. Le chantier est donc vaste. Paris doit aussi reconstruire sa confiance. L’équipe va devoir jongler avec les compétitions dans un mois de janvier piégeux : deux matchs de coupes, contre Bastia et Metz, et deux matchs de L 1 à l’extérieur, où le PSG reste sur deux défaites. En 2017, Emery devra convaincre pour répondre au franc soutien que lui a accordé Nasser Al-Khelaïfi. Le Basque sera aussi jugé sur sa capacité à intégrer les recrues, principalement Julian Draxler, qui devrait devenir officiellement aujourd’hui — ou au plus tard mercredi — le 5e transfert le plus cher de l’histoire du club (42M€ + 6 de bonus). […] Comme dans la plupart des enceintes françaises, les gradins du Parc des Princes affichent parfois des trous inquiétants. Le PSG constate que de plus en plus d’abonnés désertent les « petits » matchs. Certaines affiches n’ont pas dépassé les 25 000 spectateurs (PSG – Angers par exemple). Au moment où le club va soigner son image internationale cette semaine en Tunisie, il doit aussi faire revenir ses fans les plus proches. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

LIVE – Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Champions League

C’est le jour J pour la Paris Saint-Germain. Ce lundi, le club de la capitale ...