Revue de presse PSG

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce dimanche 8 janvier 2017.

« On avait quitté le PSG large vainqueur de Lorient (5-0), on l’a retrouvé encore plus performant face à Bastia (7-0), remarque L’EquipeSi ses deux derniers adversaires n’avaient pas des airs de victimes expiatoires, on pourrait penser que le PSG, dans sa version cannibale, est de retour. Il va falloir patienter un peu, au moins jusqu’à la fin janvier et le choc face à Monaco, pour juger si cette impression de renouveau est bien réelle ou n’est qu’un nouveau feu de paille. Car si le score d’hier est large, la prestation collective n’en est pas moins encore bien perfectible. En attendant, le PSG a réussi un excellent match de reprise, hier. Et ils ne sont jamais si évidents que cela à bien négocier. […] Les sept buts du jour l’ont été de sept buteurs différents. Auteur d’un bon match, avec deux passes décisives, Ben Arfa, positionné par Emery en numéro neuf, n’a pas marqué. C’est, s’il en fallait un, le seul bémol de ce premier match ».

Les notes de L’Equipe : Trapp 4 / Meunier 7 / Marquinhos 6 / Silva 6 / Kurzawa 5 / Rabiot 7 / Motta 7 / Matuidi 6 / Nkunku 7 / Ben Arfa 6 / Lucas 7.

Les notes du Parisien : Trapp 4.5 / Meunier 5 / Marquinhos 6 / Silva 6 / Kurzawa 4 / Rabiot 7 / Motta 6 / Matuidi 6 / Nkunku 6 / Ben Arfa 5 / Lucas 7.

« Les hommes de Thiago Silva ne rencontreront pas, à chaque match, une opposition aussi faible. Mais s’ils affichent à nouveau un état d’esprit aussi conquérant, écrit Le Parisien. Le PSG a donné l’impression d’être, à nouveau, une invincible armada en marquant sept buts après en avoir inscrit cinq contre Lorient en clôture de 2016. Et ce, sans Cavani ni véritable avant-centre, Ben Arfa démontrant encore une fois en dépannant en pointe que son meilleur rôle est forcément ailleurs. Mais où ? […] Mais à bien regarder le banc, les maux de crâne d’Emery risquent de se multiplier. […] La soirée a été marquée par une série de mini-événements. Première fois que 7 joueurs différents ont marqué. Premier but pour Nkunku. Premier 7-0 de la saison. Premières minutes… et premier but pour Draxler. […] Thiago Silva souffre d’un coup derrière la cuisse gauche. Il est sorti à la pause par précaution, mais son état de santé n’inspire pas d’inquiétude ».

« L’élimination et la valise, titre Corse Matin. Avec un onze rafistolé, le Sporting a fait bien mieux que résister pendant la première demi-heure. Les Parisiens qui étaient partis en stage en Tunisie devaient encore avoir des loukoums et des cornes de gazelle sur l’estomac. Le seul à faire dans l’efficacité c’était Saint-Maximin. Avec des dribbles façon danse orientale. Tout allait plutôt bien pour les Bastiais jusqu’à un corner frappé par Lucas. […] La suite de la soirée a été un long supplice. […] Le vieux Thiago Motta s’est fait plaisir en plantant une tête plongeante. Tant pis pour les cervicales. Finalement, la seconde période, c’est un peu Noël après l’heure pour le PSG ».

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

L’Italie s’impose contre l’Albanie avec un Verratti des grands soirs

Pour cette 5e journée des éliminatoires de la Coupe du Monde, l’Italie et l’Espagne sont ...