Revue de presse PSG : Batshuayi, Benteke, Ben Arfa, Verratti, Ikoné…

Vu et lu au sujet du PSG ce lundi 16 janvier 2017 dans la presse nationale.

« Alors que la piste Batshuayi est toujours explorée et que le nom de Christian Benteke circule, le PSG n’écarte pas l’idée d’attendre cet été pour recruter une doublure à Edinson Cavani, écrit L’Equipe. Unai Emery, s’il considère Ben Arfa comme une alternative, n’a pas abandonné l’idée d’attirer un 9 de métier. Le dossier menant à Michy Batshuayi est toujours sur la table. L’attaquant de Chelsea, en dépit de l’absence de Diego Costa – au cœur d’un conflit avec son club -, n’a disputé que six minutes face à Leicester samedi (3-0). De quoi infléchir sa position, jamais démentie, de se donner du temps pour s’imposer chez les Blues ? Paris a fait parvenir ces derniers jours, via Patrick Kluivert, des offres de prêtsLe leader de Premier League nous a fait savoir hier soir qu’il avait refusé ces deux propositions[…] Dimanche, le nom de l’attaquant de Crystal Palace, Christian Benteke, revenait. Contacté, l’agent de l’international belge (26 ans) repoussait l’hypothèse : « J’ai lu comme vous mais il y a beaucoup de rumeurs dans cette période et je n’ai pas été contacté ni directement ni indirectement par les dirigeants du PSG, expliquait Eris Kismet. Le joueur est 100 % concentré sur le projet de Crystal Palace. » Très difficile d’imaginer Steve Parish, le propriétaire des Eagles, céder un joueur acheté 31 M€ l’été dernier. A fortiori alors que Crystal Palace se bat pour ne pas descendre. »

« La gestion des gardiens du PSG interpelle. Comme dans ses clubs précédents, l’entraîneur espagnol semble ne pas vouloir choisir de titulaire fixe, s’étonne Damien Degorre dans le quotidien sportif. Officiellement, cette situation ne perturbe pas les deux intéressés. Dans les faits, c’est un peu plus compliqué. D’abord, parce que les deux gardiens ne sont informés de leur titularisation par Emery que le jour du match, la plupart du temps. Personne, à part ses deux adjoints espagnols, Juan-Carlos Carcedo et Julen Masach, n’est au courant. […] Emery éprouve des difficultés à témoigner sa confiance à un même gardien sur l’intégralité d’une année. En revanche, il définit une hiérarchie par périodes au sein d’une même saison que quelques erreurs ou signes de fébrilité peuvent remettre en cause. Une méthode qu’aucun autre grand club européen n’adopte… En ce moment, il semble donc que ce soit Trapp le numéro 1, le gardien des grandes échéances. S’il ne se troue pas, il le restera ».

Marco Verratti « fait ainsi l’objet d’une cour assidue menée par Carlo Ancelotti en personne, affirme Le ParisienLe coach italien propose à son compatriote de devenir, dès la saison prochaine, le nouveau patron du milieu de terrain du Bayern. Dans l’esprit d’Ancelotti, il succéderait notamment à Xabi Alonso. L‘Italie et la Juventus en particulier, son club de cœur, le réclament aussi. Ils devront présenter une offre XXL, égale voire supérieure à 80M€. Or, ce type de transfert somptuaire n’est pas dans la culture du Bayern. Côté Verratti, la perspective allemande est évaluée avec intérêt pour plusieurs raisons. Certes, le maestro du PSG, quatrième plus gros salaire du club (810.000 euros brut mensuels), répète à l’envi qu’il se sent heureux dans la capitale. Mais ces douze derniers mois, il a aussi perdu ses plus fidèles complices : Lavezzi d’abord, puis Ibrahimovic et Sirigu. Ensuite, Verratti a conscience de sa valeur sur l’échiquier du football. Or, Paris peine encore et toujours à se hisser au plus haut niveau européen. «Pour garder Marco, le PSG doit gagner, et pas seulement le Championnat de France», appuie un intime du joueur. Autant dire qu’un échec précoce du PSG en Ligue des champions face au FC Barcelone donnerait encore plus de poids à la proposition d’Ancelotti. »

« Jonathan Ikoné (18 ans) va être prêté à Montpellier jusqu’à la fin de la saison. Les deux clubs et le joueur formé au PSG sont tombés d’accord pour un prêt sans option d’achat », confirme le journal régional.

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

L’Argentine coule en Bolivie, Di Maria effacé pendant toute la rencontre

Le coup de tonnerre a eu lieu avant Bolivie / Argentine où la FIFA a ...