Revue de presse PSG : Guedes, Bordeaux, Lo Celso…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce mardi 24 janvier 2017.

« Après cinq victoires d’affilée et des prestations plutôt maîtrisées, le PSG d’Unai Emery remet tout en jeu cette semaine avec deux matches à ne pas perdre : une demi-finale de Coupe de la Ligue à Bordeaux ce mardi (21h) et un duel au sommet face à Monaco dimanche, publie l’AFP. Relancé par un état d’esprit plus appliqué et une défense plus intraitable, le PSG a aussi pu s’appuyer, depuis la reprise sur sa recrue Julian Draxler. L’Allemand a été à l’origine des deux buts à Nantes et s’est montré tranchant, mais il risque manquera à Paris, blessure au mollet oblige. Thiago Motta, suspendu, Pastore, Krychowiak, Jese et Augustin n’apparaissent pas dans le groupe non plus.Une défaite replongerait inévitablement les Parisiens en plein doute, et leur entraîneur en pleine tourmente. Si Paris venait à être éliminé, la comparaison par rapport à Laurent Blanc, triple tenant du titre en Coupe de la Ligue, referait inévitablement surface. »

« Les rendez-vous face à Bordeaux ce soir et à Monaco dimanche doivent permettre au PSG de réaffirmer sa domination sur le football français, estime Le ParisienLe PSG reste sur cinq succès consécutifs, 17 buts marqués, aucun encaissé. L’impression laissée est parfois inégale, mais les progrès sont tangibles. Bordeaux n’est qu’une dernière embûche sur la route d’une finale attendue face à Monaco. […] Giovani Lo Celso pourrait connaître, ce soir, ses premières minutes de jeu en France. Il vit aujourd’hui toujours à l’hôtel alors que seuls ses parents et son frère jouent les prolongations et l’escortent encore dans la capitale, qu’ils découvrent tous. Sur les terrains d’entraînement, il s’affirme plus et épate déjà ses coéquipiers ».

« Gonçalo Guedes, jeune attaquant du Benfica Lisbonne, est sur le point de s’engager avec Paris. Ce choix interpelle car il n’a pas vraiment le profil d’une doublure de Cavani, écrit le journal francilien. Guedes se distingue par sa vitesse et sa vision du jeu mais pas vraiment pour son sens du but. Ce troisième recrutement du mercato hivernal pose une autre limite. Gonçalo Guedes s’est en effet déjà ébroué cette saison sur les pelouses de Ligue des champions. A ce jour, le remplaçant potentiel du Matador s’appelle donc Hatem Ben Arfa. Lundi, le PSG faisait en tout cas savoir que l’arrivée de Guedes sonnait aussi la fin du recrutement hivernal dans le secteur offensif. […] Amorcées début janvier, les discussions autour de l’attaquant portugais se sont précisées jeudi dernier au cours d’un entretien téléphonique initié par Kluivert. Ce dernier s’est entretenu directement avec le joueur pour lui présenter un projet sportif alléchant avec, à la clé, un contrat de quatre ans et demi et un salaire brut mensuel compris entre 250.000 et 300.000 € »

« Selon l’entourage de Guedes, les discussions progressent bien avec Paris, lit-on dans L’Equipe. Kluivert était d’ailleurs à Lisbonne, hier, pour négocier avec Jorge Mendes, l’agent du joueur. Mais un tel recrutement ressemblerait davantage à un pari de dernière minute qu’à une piste mûrement réfléchie. Si le PSG a besoin de renfort en seconde partie de saison, c’est justement pour passer un cap en C 1. Pour tout ce qui touche aux épreuves domestiques, les Parisiens semblent armés. On peut douter des capacités du moment de Guedes, destiné à devenir le quatrième choix en attaque à Benfica. Mais, s’il ne joue pas, le problème est réglé. Se pose également la question du prix du transfert. »

« En net regain de forme, le PSG d’Unai Emery sait qu’une élimination à Bordeaux ce soir, en Coupe de la Ligue, dont il est triple tenant du titre, réveillerait les critiques, poursuit le quotidien sportif. Elle placerait surtout les Parisiens dans une situation d’inconfort, cinq jours avant la réception de Monaco en L 1. Les Monégasques, qui affrontent Nancy demain, ne manqueront pas de noter que Paris aura 24 heures de plus pour récupérer avant le choc. Comme si les planètes étaient en train de s’aligner au PSG. […] Thiago Motta suspendu, Adrien Rabiot devrait être positionné devant la défense contre Bordeaux. Comme, probablement, face au Barça. Une solution qui ne fait pas douter ses formateurs. »

Sud Ouest espère un match de légende ce soir : « Six cent seize jours après son inauguration, le Matmut Atlantique attend encore ce moment-là. On ne parle pas du premier concert, prévu en juillet, ni de la ferveur du football international, embrassée en juin dernier lors de l’Euro. Mais de cette soirée brûlante, ce succès d’ampleur qui créera un lien entre le lieu et son club résident. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

L’Argentine coule en Bolivie, Di Maria effacé pendant toute la rencontre

Le coup de tonnerre a eu lieu avant Bolivie / Argentine où la FIFA a ...