Revue de presse PSG : Guedes, Jesé, Pastore, Draxler, Cavani vs Ibra…

Vu et lu au sujet du PSG ce jeudi 26 janvier 2017 dans la presse nationale.

« Dribbleur de talent, doté d’une belle vision de jeu, Gonçalo Guedes, pépite portugaise de 20 ans, est régulièrement décrit comme un crack dans son pays. D’ailleurs, il n’est pas épargné par les comparaisons lourdes à porter avec la mégastar Cristiano Ronaldo, avance l’AFPOriginaire de Benavente, Guedes est un pur produit du centre de formation du Benfica, qu’il a intégré à 9 ans. Buteur pour la première fois chez les pros en septembre 2015, il compte cette saison 7 buts et 7 passes décisives en 28 rencontres, toutes compétitions confondues. »

« Admirateur de Cristiano Ronaldo, il quitte Benfica avec 11 buts en 68 matches chez les A et deux titres de champion du Portugal, commente L’Equipe. « Il sait défendre, se déplacer et, en ce sens il entre parfaitement dans le schéma de ce que demande Emery, pense Helena Costa. La seule question c’est : est-ce qu’il aura sa chance à Paris ? » Devant lui, il y aura déjà Di Maria, Lucas et Draxler. Quatrième homme pour jouer sur l’un des deux côtés, le Portugais part quand même de loin. »

« Jesé ne va pas retrouver la Liga ni être prêté à Las Palmas, conformément à ses vœux, mais il devrait prendre la direction de la Premier League, à Middlesbrough, rapporte le journal sportif. La direction parisienne voyait d’un mauvais œil le prêt de sa recrue estivale à Las Palmas, qui était incapable de payer plus de 20% du salaire du joueur. Et puis, pas grand monde à Paris ne se réjouissait à l’idée de l’expédier dans son île natale… Si les derniers détails se règlent dans les prochaines heures, il va signer à Middlesbrough jusqu’à la fin de la saison. Hier, il n’était pas au Camp des Loges pendant le décrassage matinal ».

« Depuis qu’il a repris l’entraînement collectif, lundi, Javier Pastore ne s’est plaint d’aucune douleur, lit-on enfin. Il pourrait figurer dans le groupe contre Monaco, dimanche, souffle-t-on dans l’environnement du club. Julian Draxler n’a, lui, pas participé à toute la séance, mais la tendance est également positive à son sujet. »

« Un jour ou l’autre, Edi battra le record de buts inscrits à Paris par Ibra. Mais pourra-t-on pour autant le considérer comme le meilleur des deux ? Le débat est ouvert, estime Le ParisienEdison Cavani ne sera jamais Zlatan Ibrahimovic. N’affichera pas son charisme ni son ego, encore moins certains de ses vices, ni sa capacité à faire jouer les autres. Mais il est un domaine où l’Uruguayen rivalise avec le Suédois : le sens du but. Cavani donne l’impression d’être un attaquant tout-terrain, capable de marquer quand son équipe domine ou subit légèrement. Zlatan a mis trois ans et trois mois pour égaler Pauleta. Cavani, lui, c’est trois ans et cinq mois. La performance du Matador est d’autant plus remarquable qu’il n’a pas exactement occupé l’axe pendant ses trois premières années au PSG même s’il est faux de dire qu’il évoluait sur un côté. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

LDC : Monaco conserve une infime chance de qualification, l’Atletico y est presque

Très frustrant. Voilà comment qualifier le match de l’AS Monaco sur le terrain de Manchester ...