Revue de presse PSG : Kurzawa, Nkunku, Silva, Pastore…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce lundi 9 janvier 2017.

« Un temps envisagée, l’opération de Layvin Kurzawa n’aura pas lieu. Le latéral gauche du PSG, qui souffrait d’une pubalgie à la fin de l’automne, a décidé de ne pas recourir à une intervention chirurgicale, écrit L’EquipeAu PSG, on a accepté sa décision. S’il a été gêné, courant novembre, au point de ne pas jouer pendant un mois, il a su observer une période de repos suffisante pour se remettre d’aplomb. Depuis, il enchaîne les matches sans se plaindre de douleurs quelconques. Ce retour aux affaires de Kurzawa a donc conduit les dirigeants à abandonner leurs recherches au sujet d’un latéral gauche, au moins pour cet hiver. »

« Nkunku compte cinq titularisations depuis le début de décembre. Emery l’utilise attaquant gauche ou milieu relayeur, deux postes où sa justesse technique lui permet d’évoluer sans difficulté, même s’il serait sûrement plus à l’aise en soutien de l’attaquant axial. Malgré sa bonne passe, il pourrait voir son temps de jeu se réduire dans les semaines à venir si certains cadres retrouvent de l’allant, lit-on également. Nkunku avait tapé dans l’œil de Jean-Louis Gasset, l’adjoint de Laurent Blanc, à la fin de la saison 2014-2015 et lors de la tournée américaine qui avait suivi. En moins de douze mois, il a déjà vu son contrat pro prolongé une première fois. Il est désormais lié avec Paris jusqu’en 2020. Preuve que ses dirigeants l’imaginent bien, comme Rabiot, Kimpembe ou Areola, incarner l’avenir du PSG. »

« En inscrivant cinq buts contre Lorient (5-0) au crépuscule de 2016, avant d’atomiser Bastia (7-0) au seuil de cette nouvelle année, Paris a fait le nécessaire pour éteindre les dernières braises de la crise de décembre, remarque Le ParisienLes Parisiens se sont donc retrouvés, dimanche, avec de larges sourires au camp des Loges pour préparer la venue de Metz mercredi en quart de finale de la Coupe de la Ligue. […] L’adversité relative des deux dernières victimes oblige à relativiser la théorie du retour de l’insatiable ogre parisien. […] Lancé dans un marathon jusqu’au match aller contre Barcelone le 14 février, Paris bénéficie d’un calendrier susceptible de lui permettre de monter en puissance. « Ce calendrier progressif va leur permettre de retrouver le fond de jeu qui les fuit depuis un moment, note Rabesandratana. Cela peut leur apporter pas mal de certitudes. » Et prouver le réveil durable du quadruple champion de France. »

>> Thiago Silva devrait être à la disposition d’Unai Emery mercredi (il a suivi des soins, la douleur a quasiment disparu), Javier Pastore se plaint toujours du genou.

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Zeman : « Je verrais très bien Verratti au FC Barcelone »

Entraîneur de Marco Verratti à Pescara, Zdenek Zeman connaît donc très bien le jeune Parisien. ...