Revue de presse PSG : Coupe de France, Augustin, gardiens, Lair…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce samedi 7 janvier 2016.

« Edinson Cavani touché à un genou, Jean-Kévin Augustin aurait pu être aligné en pointe ce soir. Mais comme mercredi, Unai Emery devrait titulariser Hatem Ben Arfa au poste d’avant-centre, remarque L’Equipe. Le club lui a fait savoir qu’il avait reçu plusieurs offres de prêt. Staff et dirigeants estiment qu’il n’a pas encore la stature et sont décidés à faire signer un avant-centre d’ici à fin janvier. Plusieurs clubs de L 1 ont manifesté leur intérêt (Lorient, Saint-Étienne, Rennes, Nancy…). Avant cela, conscient de son potentiel, le PSG voudrait le prolonger, de deux ans a priori, ce qui le lierait jusqu’en 2020. Une double proposition pour l’instant déclinée par le joueur. Suivi par de sérieux clients européens (Dortmund, Tottenham), Augustin est en pleine réflexion. Il sait que Paris n’est pas vendeur. Et en cas de prêt dans un club de second rang, il craint de perdre l’étiquette dorée de joueur du PSG et, s’il n’est pas de suite efficace, de connaître une trajectoire à la Bahebeck. S’il reste, il s’expose au risque de passer les prochains mois sur le banc ou en CFA. »

« C’est un secret bien gardé… par Unai Emery. L’entraîneur du PSG sait quel gardien il alignera ce soir face à Bastia. Il semble qu’hier, en fin d’après-midi, les principaux intéressés n’étaient pas au courant du choix de leur entraîneur, rapporte le quotidien sportif. Si Edinson Cavani s’est entraîné normalement hier, Unai Emery ne souhaite prendre aucun risque. Du coup, face à Bastia, il pourrait être tenté de retitulariser Hatem Ben Arfa en pointe. Entre Lucas et Nkunku. Même si l’entraîneur espagnol du PSG a pu brouiller les pistes à certains postes, la dernière séance à huis clos augure d’une possible titularisation d’Alphonse Areola dans les buts. Le gardien français était derrière une défense composée de Meunier, qui s’est entraîné normalement en dépit d’une douleur à un genou, Marquinhos, Kimpembe et Maxwell. »

« Double tenant du titre, le PSG n’aura pas le droit à l’erreur face à Bastia, rappelle Le Parisien. Emery a conscience qu’une élimination prématurée en Coupe de France aurait valeur d’accident industriel. Avec les arrivées de Draxler et Lo Celso ajoutées au retour de Rabiot, Emery n’a jamais eu autant le loisir de mettre en pratique la concurrence si souvent vantée.  Nkunku, devrait être titulaire ce soir, pour la cinquième fois depuis début décembre. Alors qu’il envisageait de demander un prêt, le milieu de terrain serait finalement convaincu de passer la seconde moitié de saison au PSG. […] Thiago Silva, Matuidi, Cavani ou Lucas devraient, eux, débuter sur le banc. Un problème de riche, diront certains. Mais la rotation sera primordiale en 2017, quand les Parisiens pourraient être confrontés à un possible marathon de dix matchs en cinq semaines avant le 8e de finale aller contre Barcelone. Comme à Tunis, Ben Arfa est pressenti pour évoluer à la pointe de l’attaque parisienne. Areola devrait être choisi au regard de la mise en place effectuée hier. En vertu de la rotation instaurée pour les coupes nationales, pareille décision indiquerait que Trapp sera aligné en L 1. »

« Le PSG a été à deux doigts de devoir trouver un nouvel entraîneur à son équipe féminine. Hier, Patrice Lair a présenté sa démission aux dirigeants du club lors d’une réunion où le président Nasser Al-Khelaïfi est intervenu depuis Doha. Démission que les responsables parisiens ont refusée, insistant sur leur volonté de le garder, rapporte le journal francilien. Il fustige le manque de professionnalisme de certains membres de la section féminine. Son coup de gueule intervient après la décision de la commission fédérale de retirer 4 points, et qui rétrograde de la 1re à la 3e place le PSG (le club va faire appel, ndlr).  Ses dirigeants lui ont assuré qu’ils effectueraient des « aménagements » dans la section ».

« Avec l’arrivée de l’Allemand Julian Draxler et de l’Argentin Giovani Lo Celso, la concurrence est plus vive encore au PSG et Unai Emery va devoir jongler avec les égos dès la rentrée des classes en Coupe de France contre Bastia, estime l’AFP. Le Basque doit gérer une véritable bousculade chez les milieux de terrain offensifs. Julian Draxler, transféré de Wolfsburg pour environ 40 millions d’euros, arrive dans un secteur de jeu déjà bien fourni. Le profil du joueur de 23 ans ressemble à ceux de Di Maria ou de Ben Arfa, même si les deux n’ont pas été à la hauteur des attentes cette saison. Lo Celso cherche lui aussi une place au milieu. Il est toutefois encore jeune (20 ans) et son style de meneur de jeu à l’ancienne est différent, plus proche de celui de son compatriote Javier Pastore, encore forfait contre Bastia et qui n’a plus joué depuis fin novembre à cause d’une blessure au genou. Ben Arfa, Di Maria ou encore Lucas doivent-ils se méfier des nouveaux arrivants ?  Malgré six premiers mois difficiles, l’ancien Niçois s’est dit « confiant pour son avenir », alors que les places seront de plus en plus chères.Pour en faire un peu, le club cherche à se séparer de Jesé. Arrivé du Real Madrid cet été, l’Espagnol a traversé la première partie de saison comme un fantôme. Il a « besoin de jouer pour le rythme et la confiance », a répété Emery. S’il privilégie un retour en Espagne, où Las Palmas est intéressé par un prêt. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Zeman : « Je verrais très bien Verratti au FC Barcelone »

Entraîneur de Marco Verratti à Pescara, Zdenek Zeman connaît donc très bien le jeune Parisien. ...