Riolo voudrait voir le PSG en 4-2-3-1 sans Motta ni Matuidi, mais avec Rabiot

Daniel Riolo loue ce dimanche la qualité d’un Edinson Cavani pas assez reconnue et exprime un souhait : Voir le PSG en 4-2-3-1, avec une association Verratti-Rabiot.

« Je ne sais pas si Cavani fera un jour l’unanimité. Je ne sais même pas s’il emportera l’adhésion sur un 60/40. Il divise donc. Ce n’est pas le premier dans ce cas, commente le journaliste sur RMC Sport. A Nantes, Cavani a donc mis un doublé. Il a même mis un coup franc de loin ! Ah, il sait faire ça lui ? Quel paradoxe. Oui, pour peu qu’on connaisse le joueur un minimum, on savait qu’il savait. Oui, il peut bien rater des occasions faciles, Cavani est un attaquant de classe mondiale. Ce n’est pas moi qui le dis. Moi, je me contente de le penser et de me fier, aussi, à ce que disent la quasi totalité des grands entraîneurs dans le monde. »

« Grâce à Cavani donc, le PSG est allé battre Nantes, poursuit le journaliste. C’était mieux qu’à Rennes. Une meilleure prestation d’ensemble. Face à une équipe qui a essayé de jouer, de presser, de ne pas être au spectacle, le PSG a confirmé ses progrès. Draxler s’est bien intégré. Ses prises de balles, orientation du jeu, sont très souvent un régal. Verratti est à son meilleur niveau et on note qu’il est plus dangereux offensivement que dans le passé. J’aime aussi l’attitude, la générosité, l’apport de Meunier. Dans cet ensemble collectif, je crois que le PSG doit pouvoir progresser et aller plus vite dans un secteur, au milieu. Motta et Matuidi ont pour l’un ralenti le jeu, pour l’autre proposé trop de déchets techniques. Rabiot doit, selon moi, être titulaire. Emery a pris des décisions offensivement, il doit maintenant s’attaquer à démonter le fameux et classique milieu à trois. Le Barça, c’est dans moins d’un mois et avec ce milieu, ça me semble injouable. Penser l’équipe en 4-2-3-1 avec Draxler derrière Cavani, puisque Pastore ne revient jamais, ça se tente aussi. »

À propos Redaction

x

Check Also

Ventura : « Je n’ai jamais douté de Verratti, même s’il a des problèmes »

Alors qu’une partie de la sélection italienne s’est réunie à Coverciano pour un stage de ...