Salomon : « La sanction fédérale ? Mon petit doigt me dit que l’histoire n’est pas finie… »

Le PSG féminin sera sur la pelouse du stade Jacques-Rimbault, ce dimanche, pour défier le Bourges 18 (DH) en 32e de finale de la Coupe de France féminine. Une équipe, un staff en colère après la décision de la commission fédérale des règlements de la FFF de lui ôter 4 points en D1 pour une simple erreur sur une feuille de match du Albi/PSG (0-4). Une sanction qui fait passer Paris leader, avec 3 points d’avance sur l’OL à la 3e position.

Bruno Salomon, journaliste de France Bleu, ne veut croire qu’on en reste là : « Je suis en boule depuis hier à cause de cette décision de  la commission fédérale. Si l’erreur n’est pas à la hauteur du standing d’un club comme le PSG, l’erreur est humaine. Il y a grosse boulette et la sanction fait mal. L’équipe est invaincue en Championnat (que des victoires), et voilà la Commission qui fait glisser le PSG à la 3e place. Depuis les suspicions sur les réseaux sociaux d’un complot lyonnais – la décision est très favorable à l’OL de Aulas même si je ne veux pas croire à cela – se multiplient. Mais cette décision vient bien tard, 4 mois après… Le match aurait pu être simplement rejoué. C’est très lourd pour le PSG. Mon petit doigt me dit que l’histoire n’est pas finie… Il y a des possibilités de recours. Et le PSG va les actionner ».

À propos Redaction

x

Check Also

Roger-Petit admiratif de la communication de Ben Arfa qui vise Emery sans citer son nom

Bruno Roger-Petit est assez admiratif de la communication maîtrisée d’Hatem Ben Arfa, qui évite les ...