Thiago Motta : « Je vais finir cette saison et on verra l’avenir à la fin »

Vice-capitaine du PSG, cadre du club, figure des vestiaires, Thiago Motta relève d’une importance toute particulière au PSG et vice-versa. Dans un long entretien accordé à Goal, le milieu de terrain revient d’ailleurs sur ce club qui est devenu celui au sein duquel il a joué le plus longtemps et qui pourrait lui permettre une reconversion en tant qu’entraîneur.

Troisième joueur le plus utilisé par Unai Emery

« On a besoin de bien finir cette saison car on a des objectifs très élevés et on sait que jouer au PSG, ça oblige à avoir de l’ambition. Je suis ici pour gagner des titres et c’est que je veux encore faire cette année. […] Paris est le club avec lequel j’ai joué le plus de matches ? C’est un grand point positif pour moi car en arrivant ici j’ai toujours eu en tête d’aider le club à grandir. Si je suis encore là, ça veut dire que j’ai bien fait mon travail jusqu’à aujourd’hui. Mais je ne pense pas à ça, ce qui m’intéresse, c’est cette fin de saison pour bien finir. »

Son importance au sein du groupe

« Oui, mais pas parce que je suis vice-capitaine. C’est surtout que je suis ici depuis 5 ans. On a réussi à créer un très bon groupe qui s’entend super bien sur et en dehors du terrain. Je suis important, mais il n’y a pas que moi. Il y a beaucoup de joueurs qui sont arrivés presque au même moment et c’est normal que ces joueurs prennent un peu plus de place. Chacun a ses responsabilités dans le vestiaire. J’ai la mienne. »

Après-carrière d’entraîneur

« Sincèrement, je réfléchis encore comme un joueur. Je me sens joueur. Physiquement, je me sens bien pour continuer. Je vais finir cette saison et on verra l’avenir à la fin. Après, depuis tout petit, je me suis intéressé au jeu. À la manière d’être sur un terrain. J’ai pris ce qui me semblait bon dans chacun de mes clubs. Pour rester à ce niveau aussi longtemps, il n’y a pas de secret : écouter, apprendre, travailler. Chaque jour. Avec chaque entraîneur. Chaque coéquipier. Je ne suis pas le seul ici, mais j’aime comprendre ce que l’on fait sur le terrain et pas seulement répéter des gammes comme un robot. J’essaye de transmettre ça aux autres comme joueur. Je n’ai pas besoin d’être entraîneur pour ça. »

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Le programme de la 5ème journée de Champions League

C’est le retour de la Ligue des Champions, ce mardi. Le Paris Saint-Germain affronte le Celtic, mercredi (20h45) au ...