Alphonse Areola, l’erreur qui a failli coûter très cher au PSG

87e minute de ce Paris Saint-Germain / Lille OSC. En l’espace de quelques minutes, le titre était perdu dans la tête de nombreux supporters parisiens. La faute à une bourde d’Alphonse Areola, rappelant celle de Kevin Trapp contre Bordeaux en début de saison dernière. Le gardien parisien crochète un premier joueur et tarde trop à dégager alors qu’il ne reste que peu de temps au tableau d’affichage. Nicolas De Préville hérite du ballon et marque dans le but vide. Le ciel tombe sur Alphonse Areola, réconforté par quelques coéquipiers Presnel Kimpembe et Adrien Rabiot en tête, en dépit de quelques sifflets tombés des tribunes.

Déjà pas irréprochable depuis le début de saison, c’était peut-être l’erreur de trop pour le gardien formé à Paris. En fin d’année civile 2016, il avait encaissé neuf buts sur dix tirs cadrés et son but encaissé contre Monaco la semaine dernière n’a pas renforcé sa crédibilité. Dans un trou psychologique, il n’assume peut-être pas la pression d’être le gardien titulaire au PSG. Manque de chance, ou pas, Kevin Trapp devrait récupérer sa place dans les buts parisiens dès vendredi contre Bordeaux. Alphonse Areola n’aura donc pas un nouveau match dans l’immédiat pour essayer de se rattraper, lui qui avait pourtant maintenu Paris à flot en repoussant une tête à bout portant de Franck Béria en première mi-temps.

Au classement, le Paris Saint-Germain revient à trois points de Monaco. Heureusement pour le gardien parisien que Lucas, en position de hors-jeu, a délivré et rattrapé son équipe dans le temps additionnel. C’est dire si la marge de manoeuvre sera très réduite jusqu’à la fin du championnat tandis que Monaco continue d’engranger les points sans (presque) sourciller.

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

Niort perd son invincibilité contre le Red Star, Grange suspendu contre le PSG

Les Chamois Niortais n’avaient plus perdu depuis 10 matches à domicile. A l’heure d’accueillir le ...