Après Dijon / PSG : zoom sur les performances de Thiago Silva

À nouveau buteur, le capitaine parisien a été l’un des seuls à ne pas laisser le navire couler en terre dijonnaise.

Ce qui aurait pu être un naufrage collectif, a finalement été une douce victoire. Parce qu’un match dure 90 minutes, et que le PSG prend un savoureux plaisir à nous le rappeler, il ne fallait pas enterrer les Parisiens, bloqués par Dijon sur un score de parité pendant la grande partie du match. Car il aura fallu attendre les dix dernières minutes de la rencontre pour que Paris se sorte du piège bourguignon, et l’emporte de deux buts d’écarts (3-1).

Pourtant, le bilan n’est pas franchement reluisant et les performances individuelles n’ont pas été étincelantes. Mis à part Julian Draxler – encore au rendez-vous – seul Thiago Silva a assuré la solidité parisienne. Comme à son habitude, le portier brésilien a été impérial en défense, serein, efficace et rigoureux, même s’il n’a rien pu faire sur le premier but, mal couvert par le duo Aurier-Marquinhos.
Alors même si le PSG a encaissé un but ce samedi soir, la défense parisienne a maintenu son cap, devenant même au passage la meilleure défense du championnat français, avec 17 buts encaissés en 23 matches, devançant ainsi l’OGC Nice (18 buts).

Pour Thiago Silva, la soirée a toutefois été rude dans la moitié de terrain parisienne, puisqu’il a fallu rattraper les errances défensives des milieux de terrains engagés hier soir, entre les erreurs techniques de Rabiot, et l’inquiétante méforme de Blaise Matuidi. Et c’est avec réussite, puisque le défenseur a été irréprochable : 2 tacles réussis sur les deux tentés, 5 duels gagnés sur les 5 disputés, 98% de passes réussies, et 115 ballons touchés sur 90 minutes complètes.

Et puis si elle se finit bien, c’est un peu aussi grâce à lui, puisqu’il a de nouveau inscrit le but qui a offert l’avantage aux Parisiens (2-1, à la 81e minute) en fin de rencontre, avant que Cavani ne vienne creuser l’écart deux minutes plus tard. Un bol d’air, pour les champions de France, qui voyaient déjà le titre s’envoler après la belle option prise par les Monégasques plus tôt dans la journée (3-0 face aux Niçois).

Pour Thiago Silva, c’était donc aussi l’occasion de montrer que le patron était bien là, et pas qu’en dernier rempart parisien, puisqu’il a aussi été présent en premier protagoniste offensif. Et ce n’est désormais plus un hasard, puisque l’ancien milanais est déjà impliqué dans 6 buts cette saison avec le PSG, toutes compétitions confondues. Et son troisième, rien qu’en Ligue 1 (égalant son record personnel datant de la saison 2013-2014), une statistique plutôt remarquable pour un défenseur central, désormais habitué à se trouver au bon endroit au bon moment (surtout sur corner, où il a inscrit 100% de ses buts cette saison).

Une chose est désormais sûre : cette saison encore, pour trouver son meilleur niveau, le PSG ne pourra pas se passer de son « Monstro », qui a déjà 32 ans.

À propos Ambre Godillon

x

Check Also

Niort perd son invincibilité contre le Red Star, Grange suspendu contre le PSG

Les Chamois Niortais n’avaient plus perdu depuis 10 matches à domicile. A l’heure d’accueillir le ...