Après OM / PSG, zoom sur les performances de Marco Verratti

Après la victoire écrasante du PSG face à l’OM (5-1), retour sur la prestation de Marco Verratti, l’un des meilleurs Parisiens de cette 27e journée de Ligue 1.

Il est déjà bien loin, le temps où l’international italien devait revenir doucement apprivoiser les terrains après sa longue absence (suite à sa pubalgie). Il est déjà loin, le temps où l’on pouvait imaginer un milieu à trois dans l’entrejeu parisien sans petit génie italien. Bref, il est loin, le temps où l’on pouvait tout simplement se passer de Marco Verratti.

Maitre à jouer de l’équipe francilienne, l’ancien joueur de Pescara n’est aujourd’hui au cœur d’aucun débat : parce que son apport et son talent sont reconnus de tous, à commencer par les spécialistes en la matière (oui, Iniesta l’a dit lui-même, la relève se trouve bien dans la capitale française).

Déjà magistral contre l’armada catalane, Verratti a prouvé une nouvelle fois dimanche soir contre les Marseillais que non seulement le jeu parisien devait s’organiser autour de lui, mais surtout que c’est lui qui dicterai le jeu parisien.

Source Stats : PSG.fr

D’ailleurs, comparativement à son jeu sous Laurent Blanc, le hiboux se projette davantage vers l’avant qu’autrefois, travaille davantage les lancées en profondeur de ses coéquipiers, et se plait parfois même à se jouer de ses adversaires face aux buts. Il a d’ailleurs délivré un caviar à Cavani dans l’antre du Vélodrome, avant de multiplier les combinaisons et les passes lumineuses (4 passes avant un tir viennent de lui). Ce n’est d’ailleurs pas pour rien s’il est directement impliqué dans trois buts parisiens.

Alors oui, Verratti ne travaille pas encore aussi bien ses statistiques (4 passes décisives cette saison) que ses merveilles de passes, mais il a bien plus. Ces avant-dernières passes entre les lignes que personne ne voit venir, ces moments de grâce entre trois défenseurs, cette combativité face à l’adversaire, ces petits coups fourbes qui nous font marrer et ces gestes géniaux qui nous font écarquiller les yeux. Bref, Verratti a déjà tout ce qui fait chavirer un cœur amoureux du football.

Et surtout, cette intelligence de jeu si rare, qui peut faire basculer les matches, dans une saison aussi cruciale.

À propos Ambre Godillon

x

Check Also

L’Allemagne de Draxler en ballade face à l’Azerbaïdjan

Si l’Allemagne a encaissé son premier but depuis celui de Griezmann lors de l’Euro, elle ...