Bordeaux / PSG : Les notes

Quatre jours avant la réception du Barça, le PSG était au Matmut-Atlantique pour le compte de la 25e journée. Et il fait plus que le travail avec un 0-3. Un match maîtrisé de A à Z et vite « plié ». Du bel ouvrage et un clean sheet.

Trapp (6/10) : Il capte une tête de Sankharé (18e). Il dévie une longue frappe de Pallois (20e). Net dans le jeu aérien.

Meunier (6/10) : Face à deux anciens du PSG, Ménez et Sabaly, le Belge est resté sur niveau de performance d’avant blessure. Un match tranquille.

Marquinhos (7/10) : Serein, il a été précis y compris dans le jeu long. C’est une de ses initiatives qui permet l’ouverture du score.

Kimpembe (5.5/10) : Toujours aussi fiable et costaud, impérial dans les airs, serein dans ses relances. L’air de rien, il a fait oublier David Luiz. Malgré un dégagement contré par Rolan dangereux. Et une petite erreur en fin de match.

Kurzawa (5.5/10) : Il avait un client dans son couloir, Malcom. Un match honnête avec un apport offensif limité.

Verratti (7/10) : Le Verratti qu’on aime, combatif, clairvoyant et technique. Une ouverture parfaite pour Di Maria (40e) synonyme de but. Remplacé à 59e par Nkunku.

Motta (6.5/10) : Véritable métronome, il sait tout du football. Un match de patron.

Rabiot (6/10) : En progrès, plus de volume de jeu, plus d’intensité. Mais des approximations.

Lucas (6.5/10) : Très collectif, il fait les efforts défensifs et participe aux projections offensives.

Cavani (8.5/10) : Une reprise de volée canon (140km/h) de 20 mètres pour une ouverture du score dès la 6e minute. Juste magnifique. Une reprise de volée pour un doublé (47e) et un 25e but en Championnat. Un Matador. Remplacé par Ben Arfa à la 71e.

Di Maria (7/10) : L’embellie continue. Il ne manque pas son face à face contre Carrasso (40e) pour le 0-2, lancé par Verratti. Un ciseau manqué dans la surface girondine à la 44e. Il sert Cavani pour le 0-3 à la 47e. Il a marqué des points. Remplacé par Draxler à l’heure de jeu, à cause d’un souci à la cuisse ?

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Impressionné par le PSG, Aulas pense à une victoire de la Ligue des Champions

Jean-Michel Aulas était un spectateur avisé du Classique entre l’Olympique de Marseille et le Paris ...