Costil : « Fort heureusement qu’on ne joue pas le PSG tous les week-ends »

Sur le plateau d’Eurosport, Benoît Costil est revenu sur la défaite du Stade Rennais face au Paris Saint-Germain en 16e de finale de Coupe de France.

« On est tombés sur une équipe qui était bien meilleure que nous. Il y a trop de différence au niveau de la qualité individuelle des joueurs. On est plutôt bien rentrés dans le match, on a essayé de jouer haut. Et on prend un but sur une passe superbe, contrôle parfait et geste parfait. Contre des équipes comme ça, on paie cash. Avec le coach, on a des principes de jeu bien précis. Quelque soit l’adversaire, on ne changera pas de plan de jeu ni de stratégie. Défensivement, on joue très haut. Comme chaque principe, ça a ses avantages et ses inconvénients. Et fort heureusement qu’on ne joue pas contre le PSG tous les week-ends. Sur la première mi-temps, c’était positif. Mais il y a tellement d’autres choses à travailler. Il y avait trop de différences entre les deux. Ils n’ont pas eu des masses d’occasions. Il y a eu la frappe croisée de Lucas mais sinon il n’y a pas eu des tas de choses. On aurait pu éviter le second but aussi. Le quatrième est emmerdant parce qu’on doit faire preuve d’un peu plus de vices. On est passifs. Ben Arfa a eu le temps de faire le tour du terrain avant de m’ajuster. J’ai trouvé même le temps long (sourire). »

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

Une freestyleuse s’amuse avec les joueurs du centre de formation

On connaissait l’épisode de Lisa devant Ronaldinho ou Amandine Henry. La freestyleuse de 17 ans ...