Dijon / PSG : Emery et l’éternel problème de l’infirmerie

En conférence de presse, le coach du PSG a confirmé l’absence de six joueurs pour la rencontre face à Dijon. L’étau se resserre donc pour composer son équipe, à un peu plus de dix jours du choc contre le FC Barcelone.

Aussitôt retrouvé, aussitôt perdu : voilà comment résumer le come-back éclair de Javier Pastore, déjà éloigné du groupe qui se déplacera à Dijon pour le compte de la 23ème journée de Ligue 1. Préservé pour cette rencontre à cause d’une gêne musculaire, l’Argentin venait tout juste de goûter aux joies du terrain.

Pour Unai Emery, la nouvelle est certainement dure à encaisser, puisqu’il doit déjà se passer de Kevin Trapp et de Thomas Meunier, tous deux blessés lors de la rencontre face à Monaco, mais aussi de Marco Verratti, qui a toutefois repris l’entraînement (individuel) ce vendredi. Enfin, Angel Di Maria reste lui aussi à l’infirmerie pour le déplacement en Bourgogne, tandis que Grzegorz Krychowiak retrouvera les terrains progressivement, et du côté de la CFA.

« Nous avons convoqué 18 joueurs. Trapp, Meunier, Verratti et Di Maria ne sont pas là. A la fin de l’entraînement, il y a eu une gêne musculaire pour Pastore. Il n’est pas dans le groupe par précaution. Il n’a pas joué pendant longtemps. Il y avait de la fatigue musculaire. Il va travailler avec le kiné. Krychowiak jouera en CFA pour retrouver du rythme », a sobrement expliqué le coach basque en conférence de presse.

Le problème, pourtant, ce n’est pas tant d’aller affronter les Dijonnais avec un groupe réduit, mais plutôt que ces absences deviennent une fâcheuse habitude du côté de la capitale. Areola, Meunier, Aurier, Kurzawa, Verratti, Motta, Rabiot, Pastore, Di Maria, Lucas, Cavani… Quasiment toute l’équipe de potentiels titulaires a déjà fait un tour du côté de l’infirmerie.

Pour Emery, c’est souvent l’occasion d’intégrer et de faire jouer les jeunes du centre de formation, à l’instar de Kimpembe, Nkunku, Augustin ou même Georgen (si l’absence de Meunier se prolonge), ou encore de permettre aux nouvelles recrues de grappiller du temps de jeu dans l’effectif parisien. En revanche, la question se pose : en ne disposant plus que de trois défenseurs centraux (et à défaut d’en avoir recruté un cet hiver pour remplacer numériquement David Luiz parti cet été) il ne vaudrait mieux pas que Thiago Silva et Marquinhos se blessent en même temps, car avec la meilleure volonté du monde, Kimpembe ne pourra être la doublure que de l’un des deux.

Interrogé à ce sujet par Canal Supporters en conférence de presse, Emery n’a pu que confirmer le problème, expliquant au passage : « Normalement, je parle d’expérience, le 4e joue moins. Nos 3 centraux sont une garantie pour l’équipe. Peut être sur quelques matches, Krychowiak, Motta ou Aurier peuvent le faire. »

Mais toutes ces absences sont aussi et surtout un casse-tête permanent, surtout quand on sait que les ogres catalans ne vont pas tarder à débarquer sur la pelouse du Parc des Princes.

À propos Ambre Godillon

x

Check Also

OM / PSG : Pas de supporters parisiens à cause du « contexte très tendu dans les banlieues »

Les supporters parisiens auraient dû être 500 à se présenter au Vélodrome dimanche prochain, comme le ...