Draxler : « Il y a un vrai savoir-faire et pas juste un club qui dépense sans réfléchir »

Julian Draxler a rejoint le PSG il y a peu et semble déjà tel un poisson dans l’eau. Dans un entretien accordé à BeIN Sport, l’Allemand revient sur son adaptation, la concurrence avec Di Maria et son positionnent préférentiel.

Sa découverte de Paris
C’est super, la ville est géniale. Il se passe toujours quelque chose. C’est magnifique, surtout quand la tour Eiffel s’illumine le soir. Jusqu’ici j’ai vraiment fait le touriste de base. J’ai fait tous les monuments historiques. Est-ce que je suis un vrai Parisien ? Non, ça ne va pas aussi vite. J’essaye surtout de progresser en français. Je l’ai appris pendant quelques années à l’école donc j’arrive un peu à comprendre mes coéquipiers et le staff.

Sa vision du PSG
On sentait depuis quelques années que le projet grandissait. Il y a un vrai savoir-faire et pas juste un club qui dépense sans réfléchir. J’aime la façon dont joue Paris. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai signé ici.

La concurrence avec Di Maria :
On s’entend bien dans la mesure où l’on joue au football ensemble car il ne parle pas bien français et moi très mal espagnol. Donc ce n’est pas simple de communiquer. Mais nous sommes professionnels, on sait à quoi s’attendre. Qu’il y ait de la concurrence c’est normal. Donc je dirais que nous vivons la situation de façon très professionnelle. Unai Emery n’en a pas du tout parlé. L’entraîneur a un large choix. Les choix se feront selon nos performances semaine après semaine.

Son poste préférentiel
Je crois que Paris a surtout besoin de moi à gauche. Après, si on veut me faire jouer numéro 10, pas de problème. Mais je pense devoir avant tout me concentrer sur mon rôle à gauche.

Le match face à Barcelone
Ce sera une énorme affiche face au Barça et on a hâte. On sent déjà beaucoup d’excitation en ville et au club. J’espère qu’on sera au top de notre forme ce jour-là. A mes yeux le Barça est favori. Mais notre équipe est tout autant redoutable et on ne doit surtout pas se cacher !

Une victoire finale en Champions League
Oui nous avons le potentiel pour la gagner. Et je crois en nous ainsi qu’en nos chances.

La lutte pour le titre de Champion de Ligue 1
On n’a pas peur de Monaco. On sait que c’est une très bonne équipe, qu’elle nous devance au classement. Mais nous nous devons d’être champions en fin de saison.

Peu d’Allemands en France (3 dans l’histoire du PSG)
Je ne sais pas pourquoi il y en a peu. La Bundesliga reste quand même très attractive pour les Allemands. Moi j’ai fait ce choix pour connaître une expérience à l’étranger. Si je leur conseillerai de venir en Ligue 1 ? Je leur conseillerai de venir au PSG sans hésiter oui !

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Ancelotti va célébrer son 1000e match comme entraîneur ce samedi

Ils ne sont pas beaucoup, actuellement, à avoir la bagatelle de 1000 matchs à leur ...