Duluc : « Tout ce qu’a fait le PSG depuis un an, c’est un peu, beaucoup, le problème »

Vincent Duluc, journaliste de L’Equipe, critique les choix que le PSG a pu faire depuis un an. Mais ce soir, juste le temps d’un match, ils seront mis de côté, place au spectacle.

« Le révélateur barcelonais sera tout à la fois magnifique et cruel, parce qu’il existait des tirages bien plus confortables que celui-là. Mais, un an après avoir manqué l’occasion d’aller en demi-finale face à un Manchester City seulement ordinaire, le PSG pourrait difficilement se servir du tirage au sort pour se dédouaner d’une éventuelle élimination. Pour s’inviter à la table des grands, le chemin le plus court reste toujours de prendre leur place en les raccompagnant sur le palier, commente le journaliste dans son éditorial. Tout ce qu’a fait le PSG depuis un an, disions-nous. C’est un peu, beaucoup, le problème. Sa politique sportive pour aller plus haut aura été incertaine ou illisible, suscitant l’idée d’une stagnation plus que d’une stabilité. […] Cette équipe est-elle mieux préparée, cette fois, à la compétition qui justifie sa quête et la majorité de ses investissements ? Ce mardi matin, il ne faut pas seulement considérer la pression, ni la menace du vide, derrière. Il faut goûter le plaisir, l’extrême excitation de ces soirées différentes, se réjouir de vivre ces jours sans pareils qui permettent à la fois de voir jouer Lionel Messi sous nos fenêtres et d’espérer le mettre à la porte. »

À propos Redaction

x

Check Also

Salomon : « L’occasion est trop belle de renvoyer un peu l’ascenseur »

Le PSG qui tombe sur le Barça en demi-finale de l’UEFA Women’s Champions League. Une ...