En signant trois mois au PSG, Amandine Henry a « trouvé un bon compromis »

Arrivé début janvier au Paris Saint-Germain, Amandine Henry a trouvé « un bon compromis » pour se maintenir en forme avant de retrouver Portland en mars prochain.

« Il y a une longue coupure de six mois aux États-Unis et j’avais envie de revenir jouer en France. Comme à Lyon, on m’a fait comprendre que c’était toute la saison ou rien, j’ai trouvé un bon compromis à Paris. Je suis donc Parisienne jusqu’au mois de mars, avant de retourner à Portland préparer la saison, analyse-t-elle sur le site de la Nouvelle République. Je suis venue à Paris pour apporter mon expérience, ma culture de la gagne, et mettre en confiance un groupe jeune. Le club est très ambitieux mais c’est un projet à long terme avec beaucoup de jeunes talents. L’objectif demeure de détrôner Lyon et d’aller chercher une Ligue des Champions… »

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

L’entraîneur du Bayern Munich admiratif de la pelouse du Parc : « Je n’avais jamais vu ça »

Thomas Wörle, entraîneur du Bayern Munich section féminine, est arrivé hier sur Paris. Après avoir ...