Garcia : « Rien n’effacera la lourde défaite de dimanche »

Deux jours après la défaite contre le Paris Saint-Germain, Rudi Garcia est revenu sur la rencontre en conférence de presse à la veille de recevoir Monaco. Pour l’entraîneur marseillais, ce n’est pas une faute tactique.

« Le coach est enragé. Il ne faut pas se laisser gagner par les émotions. Mettre cette rage sur le terrain demain soir. Je vous avais dit qu’on avait un calendrier très difficile. L’avantage est qu’on rejoue dès demain. Rien n’effacera la lourde défaite de dimanche. On peut l’atténuer en se qualifiant. Je n’ai aucune séquelle. Pour les joueurs, on verra. C’est bien beau de parler, j’attends des réponses sur le terrain. Une honte ? On n’est jamais content de perdre un match contre le PSG aussi largement. C’est aussi le PSG qui avait mis 4-0 à Barça. Certes nous ne sommes pas le Barça, certes on était chez nous mais le timing tombe mal. Mais on cherche pas d’excuses on aurait dû perdre plus dignement. On n’a pas eu la meilleure semaine pour préparer ce match. Mais ce n’était que trois points », relativise le coach olympien avant de poursuivre sur la tactique.

« Pourquoi je suis enragé ? Avoir pris deux buts en 15 minutes, les coups-de-pied arrêtés entre les lignes, le manque de réaction à 2-0… Quand ce groupe prend un ou deux buts, on doit être capable de revenir. L’histoire de la saison nous montre tout ça et ce n’est pas que contre le PSG. Un de mes pires souvenirs d’entraîneur ? Oui… On avait beaucoup d’attentes sur ce match. On l’avait abordé humblement. On avait beaucoup de chances de le perdre. Mais ce n’est pas admissible de le perdre de cette façon. On a vu toutes les différences entre une équipe qui joue ensemble depuis plusieurs années, il y avait que deux nouveaux joueurs depuis un an, et nous qui sommes en reconstruction. Je savais qu’on ferait face à ce genre de moment. On est moins content quand on les vit. On a été top dans les cinq premières minutes, on a mis des coups. Ce n’est pas une question tactique ou stratégique. C’est une question mentale. On voulait 11 lions sur le terrain. Il faut progresser dans ce domaine là. »

>> Retranscription Canal Supporters ©

À propos Grégoire Anne

  • Harvey

    Il est mauvais
    Jamais t’entendras Emery donner la responsabilité d’une défaite sur les joueurs. Jamais.
    Bien sûr c’est une défaite tactique. Et mental.
    C’est ta faute mon shegey si tu n’as pas bien préparé ton groupe mentalement.

    • Soaf

      En même temps, il vient d’arriver, il parle peut être pas encore parfaitement le chèvre.

  • Harvey

    il se cherche tout le temps des excuses c’est dingue.

  • Juju 78

    Je suis pas sûr qu’il reste longtemps à l’OM celui là

  • stefanelle

    « On voulait 11 lions » au final t’as eu 11 chattes

    • Juju 78

      Des petites chattes qui ronronnaient de plaisir devant notre football léché

    • Smirnov Commando

      Une chatte est plus agressive qu’un joueur de Marseille.

  • encore la

    lui c est excuse sur excuse

  • Harvey

    Lisez ça c’est une analyse très juste et lucide:

    Les inquiétantes limites de Rudi Garcia

    C’est l’histoire d’un entraineur respecté, estimé et qui incarne avec ses dirigeants, un nouvel espoir, un nouveau rêve pour tout un peuple. Un peuple qui n’attend qu’une chose depuis tant d’années : retrouver l’ivresse des succès. Un « nouvel OM » est naturellement à l’origine d’une excitation retrouvée, d’une joie anticipée. La folie et la démesure sont là, bien avant les résultats, ne pas comprendre cela, ce n’est pas comprendre l’OM. Tout cela n’empêche que l’heure des premières évaluations a sonné, et elles ne sont pas positives pour tout le monde…

    Pour toute personne suivant attentivement le football en France, Rudi Garcia est associé à des termes positifs, voire élogieux : « offensif », « beau jeu », « champion » , « espagnol », « 4-3-3 Barca ».

    Si il n’est pas question ici de réfuter ces termes, les accomplissements de cet entraineur (bien qu’ils mériteraient d’être contextualisés), et son amour du football dit offensif, un constat s’impose à l’étude de ses premiers mois à Marseille : il démontre régulièrement d’inquiétantes limites.

    Que ce soit en terme de tactique, de vision, de dimension, de mental, de conviction dans ses idées, il semble par moments incertain. Tout semble précaire avec lui.

    Il est bien trop tôt pour le condamner, et il aura l’an prochain un effectif digne de plus grandes ambitions et résultats. Mais cela ne signifie pas qu’il ne doit pas être critiqué négativement (positivement, il l’est…) si il le mérite, sur sa capacité à tirer 100% de l’effectif actuel.

    OM-PSG : symbole d’une approche primaire et limitée

    On pourrait penser qu’un match comme celui face au PSG n’est pas porteur de leçons, tant le potentiel individuel parisien est sans commune mesure avec le potentiel marseillais. Et pourtant, nous avons encore pu constater dimanche certaines limites dans l’approche et la gestion du match par Rudi Garcia. Le score final, lourd, très lourd, trop lourd, n’a pas comme unique origine la supériorité individuelle parisienne.

    Face à des individualités largement supérieures, la réponse ne peut passer que par le collectif, une organisation cohérente, une idée de jeu concrétisée en un plan clair. La réponse doit notamment passer par une obsession, celle de pousser cette équipe bien supérieure à défendre par moments, à subir. Difficile de savoir où Rudi Garcia voulait voir son bloc, mais ce qui est sûr c’est qu’il a voulu faire mal physiquement au PSG. Il a voulu que son OM soit dans des 1-1, que Zambo fasse mal à Verrati/Rabiot, que Fanni fasse mal à Cavani, que chaque zone du terrain soit marquée par un combat, par des combats….

    Des combats perdus d’avance tant la supériorité technique de l’adversaire était criante. La maitrise parisienne fut totale, le ballon circula parfaitement, les joueurs ont été aisément trouvés entre des lignes écartées par l’obsession du combat (marquage orienté sur l’homme donc) et par un bloc désorganisé. Les conséquences ont été dramatiques tant le talent est partout à Paris.

    Pendant les très rares moments durant lesquels l’OM a existé, les joueurs ne semblaient vraiment savoir que faire du ballon. On leur a dit ce qu’il fallait faire sans (enfin, on peut en douter), mais pas avec… Comme si le coach et les joueurs savaient eux-même, sans se le dire, que les combats seraient perdus et que les situations de maitrise et de domination seraient effroyablement rares et vaines…

    Rudi Garcia a appuyé sur des ressorts faciles et surtout primaires. Sa causerie d’avant-match comportait sans aucun doute les mots ou expressions : « tout donner », « mouiller le maillot », « leur rentrer dedans », « ne rien lâcher ». Tout ce champ lexical est pertinent, il appuie sur le mental, met en avant le contexte particulier d’un OM/PSG. Mais ce champ lexical doit accompagner un travail de fond élaboré, une idée de jeu approfondie, une organisation cohérente, et une intention ambitieuse. Il y a clairement eu des manques à ces niveaux dans la préparation du match.

    Comme trop souvent avec les entraineurs français, le problème représenté par le PSG fut pris dans le mauvais sens. Le but n’est pas d’être binaire et simpliste, mais simplement de résumer : l’approche est trop souvent inverse à celle donnant une (petite) chance de surprendre et d’obtenir un résultat positif. Au lieu de baser sa logique et son discours sur la nécessité de faire défendre un minimum l’adversaire, de pouvoir respirer, sortir de son camp et tout simplement marquer, car il y a peu de chances que le PSG (ou Monaco) ne marque pas, c’est souvent la logique inverse qui est privilégiée, avec des résultats désastreux. Tenir le plus longtemps possible et miser uniquement sur la vitesse et les exploits des joueurs offensifs est un projet limité, mais (modérément) tolérable et compréhensible si l’on évoque un club de milieu ou bas de tableau. Mais quand il s’agit de l’Olympique de Marseille, d’une équipe jouant devant plus de 65 000 spectateurs, dans une ambiance digne des plus bouillantes et explosives qu’on puisse trouver, ce discours et cette mentalité médiocres deviennent impardonnables.

    Rudi Garcia : un entraineur limité pour les grands matchs ?

    Décrié en Italie pour ses limites dans les grandes confrontations, on ne peut pas dire que Garcia montre quoi que ce soit contredisant cette réputation. Si il a approché et géré les grands matchs de sa période romaine (7-1 contre le Bayern, 6-1 à Barcelone, 4-0 en 2 matchs face au Real en 8ème, et même ses matchs de LDC avec Lille) comme il approche et gère les grands matchs à Marseille, on comprend aisément ces scores étonnants au premier abord.

    Rudi Garcia montre dans ces grands matchs des limites et un manque de dimension assez inquiétant, voire consternant, que ce soit avant, pendant ou après le match. Sa limite est d’abord mentale : il semble donner une importance folle à son égo, à son image et est en permanence dans la culture de l’excuse.

    Pour trouver des excuses, quelques recettes ne déçoivent jamais. La 1ère d’entre elles est évidemment de se mettre volontairement en position de faiblesse, en position de petit, de victime expiatoire. Avant chaque grand match, Rudi Garcia s’assure d’envoyer comme message que l’adversaire est fort, très fort, plus fort. Quand il dit cela, il sait que l’auditoire entend inconsciemment « trop fort ».

    L’excuse principale est préparée, toute déconvenue est anticipée, toute éventuelle critique est contrée. Et après le match, si il le faut, il ajoutera un volet arbitrage, calendrier, conditions de jeu, etc.

    A défaut d’un plan de jeu ambitieux et cohérent, la stratégie de communication est parfaitement établie. Là où on s’approche du ridicule, c’est que cette logique fut parfois utilisée pour des adversaires de toute autre dimension que le PSG. En effet, Rudi Garcia a rappelé avant de les affronter que les “Rennais restaient sur 1 seule défaite en 7 matchs”, en omettant que dans ces 7 matchs, il y avait… 6 matchs nuls.

    La seule affiche pour laquelle Rudi Garcia ne s’est pas présenté (sur le terrain en tout cas) comme le petit qui a peur du gros (si l’OL est un gros), ce fut à Lyon. Il aligna Sanson au milieu dans le 4-3-3 habituel. Comme dans d’autres gros matchs, l’OM a fait une entame offensive, mais cela s’est très vite éteint. L’OM fut ensuite en grande difficulté tactique. Le milieu n’existant pas, ce fut un match difficile pour Sanson et pour un OM dominé physiquement et tactiquement par l’OL.

    La position de victime expiatoire, avant, pendant et après le match, évoquée précédemment, nous l’avons observée notamment à Monaco. La communication de l’excuse fut bien huilée, sa conférence de presse d’avant-match se résuma à “qu’est ce qu’ils sont forts Monaco, ce sont les meilleurs d’Europe”…

    Cette communication de perdant allait évidemment de pair avec les choix tactiques. Rudi Garcia a sorti de son chapeau un 5-3-2 (comme à Paris) et un Romain Alessandrini latéral gauche… Évidemment, le résultat fut dramatique. Le meilleur chemin pour prendre une fessée face aux équipes du top niveau est celui d’abandonner toute idée de possession et de créativité. Défendre, défendre et encore défendre, met une équipe en position de vulnérabilité pendant 90 minutes. Face aux qualités individuelles immenses des joueurs du PSG ou de Monaco, cela ne peut donner un autre résultat…

    Même une fois que le match a tourné de manière catastrophique pour son équipe, ses changements ne montrent aucun signe de rébellion, pas le début d’un courage. Au contraire, il s’enfonce encore dans la peur, dans l’idée de limiter le nombre de buts adverses (ce qui produit l’inverse). On l’a vu à Monaco où il sort son seul buteur (Gomis) à l’heure de jeu. On l’a encore vu hier avec les sorties de Njie et Thauvin, deux des rares armes offensives de l’OM, les deux buteurs du dernier match aussi. Dans ces grandes affiches, son coaching en match semble aussi limité que le reste.

    A Monaco, Rudi Garcia a même explicitement demandé à ses joueurs de “ne pas en prendre 6″, affligeante mentalité. Ses changements et sa communication (interne et externe) finissent d’achever un constat, celui que ses choix dans ces matchs-là sont guidés par la peur, la peur de la fessée sportive, et la peur de la critique médiatique. En protégeant ses cages (c’est vraiment raté), il veut notamment protéger son image, son énorme égo.

    Cette peur permanente dans les grands matchs, on l’a vue contre Paris comme je l’ai déjà évoqué. Choisir Rod Fanni au détriment de Sertic, c’est choisir la physique au détriment de la relance. Choisir Zambo au détriment Sanson, c’est choisir le physique au détriment de la finesse et de la créativité. Jacques-Henri Eyraud voulait un coach « français », il doit être ravi ; hier on a vu un coach « français » (sans généraliser à absolument tous les coachs français bien sur).

    Morgan Sanson aurait certainement pu commencer le match. Il aurait surtout dû entrer en jeu très vite au bout de 20 minutes. Mais faire cela équivaudrait à montrer du panache, et pour l’instant on n’en a pas vu avec Garcia. Sanson n’aurait pas résolu à lui seul les faiblesses tactiques de l’OM. Il n’aurait pas apporté une plus-value dans les duels, mais l’OM aurait eu plus d’intelligence au milieu et un joueur sachant et aimant faire le liant entre Vainqueur et le trio de créateurs. Au final, Morgan Sanson n’est même pas entré ; l’excuse avait été préparée en amont le vendredi en conférence de presse, en annonçant Sanson et beaucoup d’autres joueurs incertains pour le match de dimanche (du petit bluff médiocre).

    Pour revenir à ce que réalise Rudi Garcia dans les grands matchs : un miracle, comme celui qui s’est produit au Parc des Princes pour son 1er match, n’arrive par définition que très rarement. Il avait à ce moment-là toutes les excuses du monde ; aujourd’hui il en a beaucoup moins.

    Un OM ne brillant que dans le confort du Vélodrome

    Son OM semble être performant et créatif, mais uniquement dans un contexte très favorable : au Vélodrome, contre des équipes faibles ou moyennes.

    En effet, l’OM brille dans cette configuration. On y voit le jeu fin et pour le coup ambitieux, qui est généralement associé au nom de Rudi Garcia. Dans ces matchs-là, l’OM est très agréable à regarder, à contempler. L’équipe attaque en grand nombre, les combinaisons entre le quatuor créatif Payet-Thauvin-Lopez-Sanson, plus l’infatigable Sakai, donnent spectacle et émotions aux supporters. Le match contre l’OL fut beau et intense, mais un OL sans Lacazette ne peut pas être considéré autrement que comme une équipe moyenne.

    Ce jeu de grande qualité au Vélodrome, nous l’avons vu contre Rennes, Nancy, Montpellier, Lille. Ce sera probablement encore le cas au Vélodrome cette saison, étant donné que l’OM ne va plus rencontrer de Monaco ou de PSG. Nice n’ayant pas la force de frappe offensive du PSG ou Monaco, on peut espérer que la peur qui guida les choix de Garcia dans ces grands matchs sera un peu moins forte au moment d’affronter cette remarquable équipe niçoise…

    Mais cette qualité de jeu ne s’exporte pas et on est obligé d’incomber cette limite à Rudi Garcia. L’OM a logiquement perdu à Montpellier, à Metz, à Nantes, et s’est imposé à l’arrachée et de manière moyennement méritée à Dijon et à Nantes, bien que cela ait montré une dynamique et des ressources mentales intéressantes. Ce bilan à l’extérieur face à des équipes moyennes demeure moins inquiétant à moyen-long terme, que les limites dans les grands matchs, car on peut espérer qu’un OM plus armé l’an prochain sera dominant face à ces équipes-là (c’est le minimum attendu).

    Ce que l’on peut dire aujourd’hui, c’est que le bilan actuel de l’OM version Garcia est mauvais. Quoi qu’on en dise, depuis le début de saison, cet OM a probablement le 5ème effectif de Ligue 1. Avec le mercato (malgré la catastrophe que fut la décision de Garcia de ne pas prendre de numéro 9), il y a plus aucun doute que cet effectif est top 5. Il a été fortement amélioré, et ne semble pas à une distance énorme de l’effectif lyonnais. L’OM n’aurait aucun excuse pour ne pas être 5ème.

    L’effectif a des limites, mais pas autant que ce qu’on voit sur le terrain. On en conclut donc que l’entraineur ne tire pas 100% de ses joueurs.

    Les limites de Rudi Garcia : limites du nouvel OM ?

    Le nouvel OM, ce sont de grandes ambitions proclamées, une cohérence affirmée, une intelligence démontrée par la présentation du projet. Tout semble indiquer que les nouveaux dirigeants ont les compétences pour faire grandir l’OM, faire grandir la marque à tous les niveaux, et donner au club une dimension internationale de premier plan.

    Mais tout passera toujours par le sportif, le projet s’appelle “OM Champions Project”…Avec un recrutement à n’en pas douter ambitieux et de grande qualité cet été, l’OM aura de quoi réaliser une très belle saison l’an prochain. Ce sera peut-être le cas ; malgré ses limites, Rudi Garcia n’est pas un mauvais coach, loin de là. Quand il n’est pas dans la peur, ses équipes sont de qualité.

    Mais si ses limites (tactiques et mentales) se confirment et qu’il ne montre rien de plus dans les grands matchs, le podium sera probablement inaccessible.

    Le mouvement fascinant et excitant qui se produit autour de la Ligue 1 en ce moment élève le niveau de la concurrence. Intégrer Rudi Garcia dans le top 4 des meilleurs entraineurs de la prochaine saison est compliqué, tant Marcelo Bielsa, Unai Emery, Leonardo Jardim et Lucien Favre sont des entraineurs de très haut niveau. On ne sait pas quelle voie empruntera l’OL, mais en tout les cas on peut penser qu’au mieux l’OM aura le 5ème entraineur de L1. Est-ce compatible avec l’ambition avancée constamment par le duo Eyraud/McCourt de jouer les premiers rôles ? Aucune raison d’être définitif dans un sens ou dans l’autre,tant tout cela est lointain, mais la question se pose clairement.

    La vente de l’OM a généré naturellement un espoir immense, une excitation folle. Ce nouvel espoir, ce rêve fou de revoir l’OM au plus haut niveau, est incarné par Frank McCourt, Jacques-Henri Eyraud, Andoni Zubizarreta et Rudi Garcia.

    Les visages du nouvel OM profitent logiquement d’une période d’état de grâce, tel un président de la République succédant au quinquennat calamiteux de son prédécesseur. Pour encore quelques mois, il sera très compliqué d’émettre publiquement, dans les médias (Garcia a la bonne nationalité), ou en présence de supporters de l’OM, des critiques de fond sur le début de l’ère McCourt. On peut aisément le comprendre, l’heure n’est pas à la critique, l’heure est à l’espoir d’une renaissance. Après la pluie est censé venir le beau temps.

    Mais toute période à une fin, elle n’est pas pour tout de suite, mais le genre de performances réalisée dimanche soir par cet OM, et le travail actuel de l’entraineur choisi par le nouveau président, ne vont pas dans le sens d’une prolongation de l’état de grâce. Au contraire…

    • The Letter B

      Joli Timing.

    • Bala28

      tu m excuses mais c est trop long ^^

    • LE LapinouMaské

      Malheureux … ^^

  • The Letter B

    Puisqu’on est sur l’article de Garcia, voilà un excellent article pour ceux qui l’ont pas encore lu.
    http://yourzone.beinsports.fr/ligue1-marseille-rudi-garcia-entraineur-inquietantes-limites-tactiques-113958/

  • 404 not found

    Aucune remise en question. 😉
    Déjà à la mi-temps il se plaignait du soi-disant hors-jeu alors que son équipe était en train de se faire bouffer.

    Ce n’est pas que mental au niveau tactique c’était 0 côté marseillais. Il n’y avait pas de projet de jeu.

    Comme il n’y a pas de remise en question ils s’exposent à une branlée face à Monaco. 🙂

  • Nilinho

    « perdre plus dignement »… une phrase qui m’a fait kiffé grave

  • Exactmat

    Il va se faire démolir par les supps marseillais pour ses propos

  • Yann – Pastore
  • La part des anges
    • 404 not found

      Voilà du grain à moudre pour ce Meunier… 🙂

      • Bob

        Du pain à moudre #LoloVoice

    • Exactmat

      le pire c’est qu’il peut faire largement mieux. On verra ses stats la saison prochaine quand ses coéquipiers seront rodés à ses montées

    • Yann – Pastore

      Meunier > Aurier

      • dryas-#JeCroisEnKim

        en phase def aussi

    • Smirnov Commando

      J’ai toujours la même remarque, sa défense. Il doit progresser dans ce secteur du jeu, après on pourra dire que c’est un monstre. Lors du match contre Marseille, il prend Payet et le laisse s’enfoncer et se mettre sur son bon pied. La frappe ne passe pas loin..

      • dryas-#JeCroisEnKim

        pas ok avec toi
        la flemme de développer mais en gros il se place très bien et se fait très rarement prendre, même si tu as l’impression que son vis à vis le prends de vitesse, à l’arrivée le Meunier est là et bloque les angles de passes

        Sinon même en admettant que tu ai raison, ce que je ne pense pas du tout, à l’heure actuelle défensivement Meunier >>>>>> Aurier

        • PSGGRANDHUITHEXAGONE

          Aurier > Lahm

          • dryas-#JeCroisEnKim

            vrai Lahm depuis qu’il a 46 ans est que top 4 mondial

  • franck – 78700 – CSH

    Avoir la mutuelle du soleil comme sponsor, c’est pratique quand on doit se faire opérer du uc , la prise en charge est directe !

    • Elvire

      À ton avis pourquoi la mutuelle du soleil les sponsorise, ils savent qu’il y a un retour sur investissement direct. C’est pour les clients fidèles et c’est tout bénéf.

  • laf

    Il s’est planté le Radis Garcia et pis c’est tout !!!!!!!!!^^

  • Bob

    C’était le PSG qui en avait mis 4 au Barça … Contre l’OM qui en avait pris 3 à Nantes. Ça n’aide pas non plus hein lol

  • Bob

    Il se place où par rapport à ce match dans la hiérarchie des mauvais souvenirs ?

    https://www.youtube.com/watch?v=9JnSEGWF67A

    • La part des anges
      • Bob

        Vivement le retour de l’OM en LDC pour qu’ils affrontent le Bayern lol

        • The Letter B

          Ou le Barça, 6-1 quand il était à Rome.

        • ronnyback

          En Europa league deja ca piquerais des les 16/1 possible raclée en vue

  • La part des anges

    depuis qu’il est arrivé il veut trop faire la sardine lol t’es né dans le 77 ma couille

  • The Letter B

    Pourtant il devrait être habitué à s’écraser contre des gros clubs:
    1-5 contre nous, 6-1 contre Munich quand il entrainait le LOST, 1-7 contre Munich quand il entrainait l’AS Rome et à domicile en plus, et pour finir un 6-1 contre le Barça.

    • Bob

      C’est un peu moins bon mais l’ASM leurs a mit 1-4 en début d’année aussi lol

      • The Letter B

        Comment veux-tu que leur projet soit crédible si tu prends un entraineur qui s’affiche pendant les grandes rencontres. Pire que Laurent Blanc sur ce point.

        • Bob

          Pas besoin d’attendre les grandes rencontres, Montpellier, Nantes ou Rennes leurs ont mis 3 buts sur un match aussi. En plus de nous, Monaco deux fois, Lyon et Nice lol

  • Seed Fx

    « on aurait dû perdre plus dignement »

    Quel triste aveu de faiblesse et d’impuissance.
    The Shame 😨

  • 404 not found
    • Philippe François

      Trop drôle !! franchement..y a rien a dire l’image suffit.. lol !!

  • Maxime Lavoisier

    Remet toi en question tu es une brêle

  • ronnyback

    On avait mis des coups on doit s améliorer dans ce domaine la » !!!!????

    Il pense que la jouer catcheur mexicain ça va les aider ??

    Meme bastia a abandonné apres un travail de plus de 20 ans d âge malgré quelques bons joueur technique dans le groupe

    Ils vise la 5 eme places vraiment ?? :

    Vus le top 4 pour eux c mort nice a trop d avance sur eux au moins sur 2/3ans
    Psg
    Monaco
    Nice
    Lyon

    La course a la 5 eme il a du monde sur les 2/3 prochaine année

    -Lille (outsider meme pour le top 4 )
    -Bordeaux (gourvenec + 2/3 pépite)
    -Toulouse ( Dupraz pour la com qui tirerai d une participation a l Europa league)
    -Renne ( gourcuff apres 1 ans de prepa)
    – Marseille ( rats circus)
    – ASS ( le plus en danger)

    + outsider pour le top 8
    Lens racheter par l atletico et un autre
    Nancy proget de rachat

    • Bob

      Pour pas mal de ces clubs ça dépendra de qui reste, qui part. A ce niveau là je dirais que l’OM a un petit avantage par rapport aux autres, nous mis à part.

      • ronnyback

        Je les vois tourné autour de la 8eme place durant au moins les 2 prochaine année car Beaucoup on pris le bon wagon et l om doit changer 80% du groupe pas juste du 11 également le coach

        • Bob

          Ce que je veux dire c’est que pas mal des équipes que tu cites vont perdre des joueurs importants. Trejo est en fin de contrat à Toulouse, Lacazette, Tolisso ou Ghezzal devraient partir de Lyon, est-ce que Bordeaux conservera ses joueurs prometteurs ? Est-ce que Nice le fera ? Monaco ? Beaucoup de questions se posent. Marseille par contre ils n’ont pas grand monde à perdre et ils peuvent recruter. A voir donc.

          • ronnyback

            Même apres ces ventes pour les clubs qui tu site

            Leur equipe reste meilleur avant meme de recruté que celle de Marseille avant de démarrer ces achats

          • fonsdy

            je pense vraiment pas, l’om a un effectif de top 5-6 là

          • ronnyback

            Dans tout les cas a cette place c est une bonne nouvelle pour avoir des force europe LDC ou UEFA

  • Deedoo2

    (hs)
    Jesé : « Si je ne m’étais pas blessé, je serais titulaire indiscutable au Real »

    http://www.marca.com/futbol/las-palmas/2017/02/28/58b58c5622601d97038b458e.html

    • Exactmat

      je l’avais déjà oublié cet inutile , apparemment ça se passe mal pour lui à Las Palmas . On va galérer à s’en débarrasser cet été

      • The Letter B

        Il y a la Chine pour vider nos ordures.

        • Exactmat

          il voudra pas y aller

          • The Letter B

            On le force et s’il n’est pas content, tant pis pour lui, il ira quand même.

      • laf

        faut dire au chinois qu’il a joué au Real, ils vont l’acheter tout de suite !!!!!!!!!!!

        • Exactmat

          il dira non , déjà qu’il nous a fait chier pour aller à Las Palmas plutot qu’en PL…

          • laf

            Dès qu’ils vont aligner les biftons il ne vas pas dire non !!!!!!!!!

      • Elvire

        C’est pas catastrophique, il est sur une pente ascendante depuis qu’il y est. Je suis pas inquiet qu’on en tirera aux environs de 20M sans problème(si on doit le vendre).

    • fon95200

      Hahaha

  • codrin

    Rudy Garcia, l’homme des records ! Premier coach de l’histoire de la L1 dont l’équipe ne réalise aucune frappe dans un match à l’aller. Plus grosse défaite de l’histoire de l’om contre le PSG au retour.
    Quel coach ! Respect.

    • Sabai Sabai

      Bon début, Keep on Garcia 😉

  • Philippe François

    On avait beaucoup d’attentes sur ce match.
    La GIFLE…la CLAQUE.. la réalité ça fait mal…

  • Elvire

    On l’avait abordé humblement.

    … J’ai pas les mots.

    • The Letter B

      Un entraineur français, rien de plus.

  • When angels deserve to die…

    On a été top, on a mis des coups…?

    Sans rire, c’est choquant de lire ça.

    • The Letter B

      Un entraineur d’un club sudiste quoi.

    • fon95200

      Oui mais plus personne ne le prends au sérieux deja

  • max17

    « On a été top dans les cinq premières minutes, on a mis des coups. Ce n’est pas une question tactique ou stratégique. C’est une question mentale.  »

    DOnc en fait il a prit nos joueurs pour des chochottes .

    • The Letter B

      « Si le match durait 5 minutes on aurait arraché le nul » ^^

    • egsii

      Il a surtout cru qu’il fallait mettre des coups pour gagner des matchs. Mentalité pitoyable…

      • max17

        Yep , il pensait probablement qu’en foutant des coups nos joueurs se seraient mit a flipper et à déjouer .

        Mentalité et approche du foot qui colle à son club tu me diras …

        • Tu mettrais 100ME sur Modric au prochain mercato?
          Tu dis quoi dun milieu Rabiot, Verratti, Modric, Pastore?

          • max17

            60 + Matuidi ça marche quand même ? ^^ .

            Pour ton milieu ça dépend qui tu met devant .

            Avec draxler ça ne me semble pas être une bonne option de densifier à ce point l’axe .

          • Un coup Draxler un coup Di Maria avec Cavani

          • max17

            C’est pas mon truc les équipes comme ça .
            , j’ai déjà du mal Avec Angel DAns la ligne des 3 off très souvent .
            Alors lui + Javi non .
            Les milieux bas en milieu bas ,
            Les attaquants en attaque et les milieux off entre les 2 , ce sera très bien

  • Sabai Sabai

    Prochaine fois fais tapis vert, ça fera que 3-0 c’est plus digne…
    Sinon ça va mc Croûte, ça lui plaît ce nouveau sport, le Soccer ?

    • Elvire

      Il a recruté Evra pour la note artistique. Mais il s’est trompé de sport.

    • PSGGRANDHUITHEXAGONE

      « Que le PSG s’inquiète de ne jamais nous battre à nouveau »😂😂😂

  • Ji Té

    Il me fait de la peine Garcia :'(

  • Cavanevendange

    « Le coach est enragé. »
    Il parle de lui même à la troisième personne?

    • Taggart

      Il se valorise auprès de son employeur; c’est jour de paye aujourd’hui.

    • bakam_76

      c’est l’effet Evra

      • Cavanevendange

        C’est exactement ça en plus! XD

  • dryas-#JeCroisEnKim

    « Je n’ai aucune séquelle »
    Sur Rudy? t’as pensé à check la zone rectale?

    • bakam_76

      lol

  • Philippe François

    On a été top dans les cinq premières minutes, on a mis des coups.

    wouai il voulait casser des jambes… voir des joueurs..
    si c’est cela la vision d’un entraineur..il va pas aller loin..

  • egsii

    Peut être qu’une branlée face à Monaco effacera la branlée face au PSG.

    • Elvire

      Une branlée en chasse une autre, c’est bien connu. « Allo, mutuelles du soleil, oui c’est encore nous, on voudrait savoir les tarifs la saison prochaine, vous connaissez notre profil, et on a peur que ça augmente encore cette année ».

  • Vulvia

    « On l’avait abordé humblement » c’est bon j’ai arrêté de lire… Vous avez un peu trop fanfaronné à mon gout, en tout cas les joueurs, ce n’est qu’un juste retour des choses, n’est-ce pas Mr Evra?

    • PSGGRANDHUITHEXAGONE

      La déclaration d’Evra c était rien à côté des autres.

  • Battosaï

    « On l’a abordé humblement »…
    Ah bon? Nous n’avons pas la même définition de l’humilité dans ce cas…
    « On a fait 5 premières minutes top, on a mis des coups »
    Et tu t’en félicites… Tu ne méritais pas mieux tocard…

  • Jay jay

    donc tu es top qd tu mets des coups … perso je prefere mettre des petits ponts fiare des une deux .. jouer quoi .
    Ensuite .. ton humilite de merde .. tu te la fou DTC et tu prend ton maillot de club pour te torcher avec .. car toutes la semaine precedent le match on a entendu que les marseillaises …. a jamais des merdes !

  • The Letter B

    Sinon tu peux commencer une carrière de guitariste Rudi.
    https://www.youtube.com/watch?v=JexqezlE-SQ

    • Battosaï

      Vu qu’il aime mettre des coups, qu’il postule au cas où Tarantino fait une suite d’El Mariachi…

      • Cavanevendange

        El Mariachiasse…
        Sinon vu que t’es là, merci pour le doc que tu m’as fourni… ^^

        • Battosaï

          Avec plaisir poto ;).
          El Mariachiasse, ça lui va bien. Il s’est complètement chié dessus dimanche soir. C’était pathétique…

          • greg95

            Ne l accablons pas trop Il ne nous a mis le bus et c est tant mieux

          • Battosaï

            Certes. Mais ça ne ressemblait à rien. On s’est baladés. Même Evra l’a reconnu « Ils n’ont même pas forcé »
            Indeed…

          • Cavanevendange

            Et là ils se cherche des excuses sur la semaine qui n’a pas été assez bonne pour préparer le match et est fier de donner des coups. C’est minable, c’est vraiment l’entraîneur qu’il leur faut pour leur « Escroquerie Project ».
            Qu’il apprenne à ses chèvres à jouer au ballon au lieu de continuer à chier par la boucher…

          • Battosaï

            Mais c’est ça. Sa seule consigne devait être « Rentrez leur dedans ».
            Si tu n’as que le physique à opposer, avec quand même des mecs comme Payet, Thauvin, Sanson voire Iniesta Lopez, tu es mauvais frère…

          • Cavanevendange

            Voilà la gueule du grand entraîneur français…
            ça reste du foot, tu peux télescoper les joueurs adverses tant que tu veux s’ils savent jouer au ballon, tu te manges 5-1 et tu fais ouin-ouin.

            C’est peut-être pour ça que Lionel Payet a tant grossi, il voulait rentrer dans le projet de jeu bourrin du grand sergent Garcia…

          • Battosaï

            Ahah, t’es un sauvage ^^
            Mais tu as raison. Et Payet c’est abusé, le mec est encore plus gros que Ben Arfa en août. Faut arrêter deux minutes. Et tu claques 30 boules sur lui…

          • Cavanevendange

            Quand tu vois Draxler à coté ça a du piquer sévère pour les sardines.
            Et ce coach en bois bordel! XD

            Pour continuer dans le « Circus Project » il y a le second gardien de Sutton qui est libre s’ils veulent mettre Pelé sur le banc:
            http://static.lexpress.fr/medias_11336/w_802,h_449,c_crop,x_0,y_13/w_2000,h_1125,c_fill,g_north/v1487690436/le-gardien-remplacant-du-club-de-sutton-united-wayne-shaw-a-mange-une-tourte-lors-de-la-rencontre-de-coupe-d-angleterre-contre-arsenal-le-20-fevrier-2017_5804261.jpg

          • Battosaï

            Ben non, nos super consultants français nous ont expliqué qu’on aurait dû prendre Paillettes, Draxler c’était trop risqué…
            J’te jure…

          • Cavanevendange

            Sûrement parce qu’ils pensaient qu’on recherchait un poids lourd lors de ce mercato d’hiver… LoL

          • Battosaï

            Il a marqué des buts de ouf contre l’Albanie et la Roumanie. A moins de 20 matches de LDC. Mais il connaît la Liguain tu comprends… Alors que Draxler, cet obscur allemand de 23 ans qui a plus de 20 matches en LDC et qui est champion du monde, c’est une douille Papo…

      • Mr B4000

        C’est de Roberto Rodriguez et déjà fait avec les deux Desperado. ^^

        Il serait mieux dans un Bud Spencer et Terence Hill.

        • Battosaï

          Je sais, Tarantino avait produit. Ce n’était pas une suite mais un remake d’El Mariachi. Qui ne valait aucunement l’original. Sympa à regarder sans plus ^^.
          J’étais parti sur la guitare c’est pour ça. Sinon je le vois bien faire un remake de Zorro dans le rôle du Sergent Garcia 😄😄. Il a l’habitude de se faire victimiser par des bruns dotés d’un fort accent espagnol ^^.

          • Mr B4000

            Nope. Tarantino n’a pas produit El mariachi, c’est un film autoproduit par Rodriguez. 😉

            Oui, c’est un remake mais bon c’est dans la continuité de son premier long métrage avec plus de moyens. ^^

          • Battosaï

            Je parlais de Desperado ;). Qui est le remake à l’américaine du Mariachi de Rodriguez, également réalisé par Rodriguez mais cette fois produit par Tarantino, d’où on apparition dans le film d’ailleurs (intervention complètement lunaire soit dit en passant :D). ^^

          • Mr B4000
  • Philippe François

    déjà d’avoir fait jouer Evra montre que l’entraineur et le staff médical ne sont pas lucide sur l’état de forme de celui ci … c’est une grosse erreur d’appréciation..

  • Taggart

    Le timing tombe mal; à l’aller on était bons à prendre et pourtant 0 tir.

  • TONTON94

    Toujours à se chercher des excuses…
    T’as une team de branquignols c’est tout… un public de clowns également…
    Ca s’auto-proclame « meilleur public de France »… des guignols…
    J’me rappel d’un Valenciennes-psg où On leur avait collé un gros 0-4 Et Les chtis avait chanté Et encouragé leur équipe du début à la fin même après le 4ème but…
    Leur équipe continuait à attaquer Avec l’énergie du désespoir sans se laisser abattre Et le public poussait… j’avais eu des frissons tellement c’était beau…
    Mais les marseillais qui s’enflamment sur leur public de grévistes (époque Deschamps) et qui crachent sur leur joueur le plus titré (coucou Deschamps)
    Pfffff bande de guignols
    Ils se barraient du stade tellement On les a affiché

    • Polo Kartell

      t’es dur la quand meme, utiliser l’exemple de valencienne pour des marseillais, je trouve ca tres provoc 😉

      • TONTON94

        Je n’ai même pas fais exprès en plus 😎

  • Verrartiste-Cavani Capitaine!

    Que c’est bon de les avoir humiliés

  • Ouzzy

    tu crains toujours degun tocard?

  • fonsdy

    grand communiquant

  • greg95

    Ne l accablons pas il a fait un effort il ne nous a pas mis le bus tant mieux

  • TONTON94

    Ils ont le c-ul tellement gercé qu’il vont mettre 6 mois à s’en remettre…
    J’aimerai que l’ASM leur maintiennent la tête sous l’eau…
    Ils méritent tellement ces clebards d’olympiens

  • Tefehh

    C’est bon on en a entendu parlé toute la semaine dernière, on les as défoncé humilié etc on va pas non plus se taper leur état d’âme

  • Polo Kartell

    peut etre que toi tu l’as abordé humblement, par contre ton patron et ton actionnaire, mmm comment dire, ce sont peut etre un peu emballé non? dire que c’est le psg qui doit avoir peur de jouer au vel, juste avant un classico, contre une equipe qui vient de passer 4/0 au barca, dsl mais niveau timing, pas sur que ca ai ete la meilleurs des facon de preparer ce match

  • PSG v2.0

    Put… mais donnez des coups a Monaco, comme ils vous ont fait

  • Cavanevendange

    VICTIME

  • Draxler

    Rien effacera mon Fou rire de dimanche merci Garcia, mc court, bengous, henni, malleville et autre déchet du même genre MDR

  • Draxler

    Maintenant faut fermer le clapet à lenculada !!!

  • bakam_76

    « On a mis des coups »
    Quelle superbe tactique, quel grand coach^^

  • fourbinator

    « On a été top dans les cinq premières minutes, on a mis des coups. » ^^

    C’est donc cela que l’on appelle être au top, mettre des coups?
    Ou alors quand le résultat contre soi semble être définitif: blesser Verratti ( coup au mollet), blesser Ben Arfa ( torsion au genou),…

    Belle mentalité 😉

    • Mon nom est… Personne.

      +1000

  • scual 75

    OM féssées project !!! allez va jouer aux billes avec tes 11 lions de peugeot !!! pffff bidon va !

  • ozeoo

    On l avait abordé humblement…. j ai ri

  • Whiskiki

    « Allo Sanofi? »
    « Ce serait pour acheter une palette d’anus artificiels SVP »

  • Jojo Pastore

     » on a été top 5min «  » 😂 moi aussi , j ai été top dans ma grande carrière amateur en départemental 5min par ci et 5min par la … dommage que garcia n a pas vu mes 5mins de rêve, j’aurais percée dans le foot .. 😂

  • Futur prodige

    « On l’avait abordé ce match humblement » ils ont parler pendant dix jours supporter , président , joueurs et surtout propriétaire comme quoi ont doit avoir peur d’eux a l’avenir etc.. on leur à montrer la dur réalité sur le terrain

  • Emerick

    1-7 contre le Bayern
    6-1 contre le barca
    3-0 contre la juve
    1-5 contre Paris
    Vous aimez les fessées Monsieur Garcia.

    • Blood & Tears

      ce soir peut être un nouveau record …

      • Blood & Tears

        demain…

  • 🔵 Captain Tsubasa 1o 🔴

    Limites techniques, tactique et des no brain (ça va ensemble) tu peux les faires cravacher tant que tu veux, quand y a 3 classes d’écart tu peux rien faire à part la tactique du bus.

  • Blood & Tears

    vu u’il savent faire que ça demain soir les mecs vont tacler à la gorge 🙂
    quoique faut quand même être à moins de 2 m de l’adversaire pour tacler, donc c’est pas gagné

  • Mr B4000

    Humilité? Arrêtons la blague.

    https://www.youtube.com/watch?v=a9IEMqjYGYo

  • Blood & Tears

    non mais franchement quand on lit son discours..
    c’est de la merde
    on dirait que c’est rené qui l’a écrit

  • PSGermain

    Le prochain match de l’OM contre nous effacera peut être cette défaite avec une défaite lourde supplémentaire 🙂

  • pecheur de sardine

    Vous formerez vos gueules la prochaine fois

  • Soxenoth

    « On a été top pendant 5 minutes, on a mis des coups ».

    Hallucinant de lire ça…

  • Parinho

    Tu t’es engagé dans une grosse galère imbécile, alors ferme là et bosse, remarques quand on a entraîné les bouffons de Lille aussi.

  • Pedronumberone

    Entraîneur surcoté, parfait pour ce club de merde

  • Paris_reviens

    « On voulait 11 lions sur le terrain »

    On a vu 11 rats.

    • Tazz75

      J’aurais dit 11 chèvres, mais 11 rats, ça marche aussi bien ; -)

    • PhoqH2OH2OJeveuxdel’H2O

      Punchline

  • Sank.

    « Je ne garde aucune séquelle »… C’est sûr qu’avec de la vaseline c’est tout de suite plus facile…

  • RobertoSolange

    Hallucinant ce discours
    – « On a été humble » : Non vous avez fanfaronné toute la semaine
    – « Ce n’est pas stratégique ou tactique » : Si en grosse partie mon gros, scoop le football c’est de la tactique
    – « On a mis des coups » : …

  • JohnSwaine

    Je ne m’en lasse pas de les voir pleurnicher! Objectif prochain match: 5-0!!!

  • phil78

    Ah oui, pour toi mettre des coups c’est être bon…

x

Check Also

Selon RAC1, Neymar reste au Barça à 80% et sans modification contractuelle et salariale

Alors qu’elle annonçait il y a peu que Neymar était tout proche de s’engager avec ...