Hourcade : « Moins de ferveur autour du Clasico ? C’est en partie lié à la disparition des ultras parisiens »

Moins de ferveur autour du Clasico ? Moins de rivalité sportive directe, moins de petites phrases avant les rencontres l’expliquent. Mais aussi la mise à l’écart des Ultras du PSG pendant plusieurs années, avance Nicolas Hourcade, sociologue spécialiste du mouvement Ultra.

« Je pense que c’est en partie lié à la disparition des ultras parisiens. On a souvent dit que la rivalité entre l’OM et le PSG avait été construite par Canal + et Bernard Tapie, mais elle reposait aussi sur des antagonismes très fort entre les supporters des deux camps. A partir du moment où il y a plus d’ultras à Paris pendant quelques années, ça a coupé la rivalité, explique le spécialiste au Phocéen. Certains Ultras marseillais ont même fait preuve de solidarité du fait de la situation difficile des Ultras parisiens ».

À propos Redaction

  • Bala28

    pourquoi des mecs qui n y connaissent rien au foot veulent ramener leur science!!! les groupes ont ete dissouts mais les ultras ont tjs ete la a paris et tous les supporter en general! la rivalité est tjs la chez les supporters mais ce sont les joueurs qui ont changé! a l epoque on avait bcp de joueur supporter de leur equipe pcq arret bosman pcq homogénéité des salaires (pas comme aujourdhui) etc mais aujourd hui les joueurs ne sont pas autant a fond ds la rivalité et mm les president n ont rien a voir avec paris et marseille dc il n y a plus de phrases assassines! par contre de notre coté une sardine pourrie restera une sardine pourrie

  • baloo
  • C’est surtout du faite que L’om est devenu une équipe merdique plutôt et ça ça enlève la ferveur qu’il y avait avant, c’est vrai que le manque des ultras a joué aussi mais ça c’est pour tout les matchs!

  • psg hamid06200

    tant mieux

  • Polo Kartell

    ??? c’est quoi cette blague? moins de ferveur car il y a plus les BB? c’est un specialiste des mouvements ultra? ok, j’espere que les autorités et les clubs ne s’appuient pas sur ses analyses,
    qu’il y ai moins de passion, de tension, autour des classico, ca on est d’accord mais le resumer a la disparition des boys, c’est quand meme tres reducteur, il a d’autres elements qui jouent la dedans, et un premier le niveau des 2 clubs, les objectifs qui ne sont plus du tout les memes depuis des années, apres bien sur que le « manque » de ferveur dans les tribunes du parc depuis des années joue, mais deja cette ferveur de ce resumait pas qu’autour des BB, le faite que marseille n’ai plus gagné depuis une 15ene de matchs joue aussi, que marseille ne joue plus l’europe aussi, paris ne voit plus l’om comme un rivale direct, l’apport de joueurs etranger au psg, qui ont connu les tres grosses rivalités en europe joue aussi enormement, il n’y a plus vraiment de declaration d’avant match provocatrice, en gros les 2 clubs ne jouent plus dans la meme cour, l’apparition de lyon dans le jeu a aussi une influence importante,
    les vraies rivaux du psg mnt, s’appellent le barca, ou les clubs anglais, il suffirait qu’il y ai quelques probleme entre sup (chose que je ne souhaite pas) et les tensions pourraient etre encore bcp plus importante,
    mnt un classico ca reste un classico, et que l’om soit au top ou en cfa, c’est des matchs qui ce gagnent, point,

    • Taggart

      Il dit « en partie »…
      Il parle d’antagonisme très fort; c’est clair qu’il y avait un fossé social entre les BB et south Winners par ex. Plus qu’il pouvait en avoir entre Auteuil et leurs assoc’.
      Pour avoir vécu pas mal de clasico dans chaque tribune, je suis d’accord pour dire que la rivalité était plus ancrée et dure à Boulogne qu’à Auteuil.
      Le fait que les supp’ soient souvent privés de délacement a éteint la rivalité.
      Après l’écart de niveau, les séries parisiennes, l’apaisement des dirigeants rétablissent une rivalité trop consensuelle.

    • El Magnifico

      « c’est en partie lié à la disparition des Boulogne Boys. »

      Alors je suis pas d’accord avec lui, mais ne lui fait pas dire ce qu’il n’a pas dit ^^

    • Supercheva Zero-sept

      hourcarde, pour l avoir etudie, est le meilleur specialiste du monde ultra (approche sociale, nuytens est pas mal aussi et je citerai broussard qui lui est journaliste). C est un ancien ultra marine.
      Je le rejoins les BB85 s affichait clairemebt faf (d ou les soucis avec le VA) alors que l orange des SW est lie a une mouvance anti faf (le orange etant la couleur interieur des bombers tres repandu chez les faf, avant le casual hein. En opposition, certain anti mettait des bombers retourne). Ca a ete un des elements clefs de cette rivalite avec l antagonisme paris/province. Pour avoir ete au baisodrome au debut des 90’s soit au debut de l ere canal (soit disant createur de ce contexte), le climat anti parisien etait pregnant (rejet du centralisme aussi).
      Tu rajoutes la concurrence sur la cretion du mouvement ultra en france (les CU ou le kop K). Tu mets un peu d huile sur le feu (coucou l equipe) et t as ce contexte explosif (a l epoque). Le VA s est cree dans cette ambiance est a donc joue le « jeu »… Pour les plus anciens, cette rivalite a tellement ete marquante qu il ne peut y en avoir d autre (caillasse de bus, balle de golf sur la gueule en parkage, guet apens lors de la sortie de parckage, trainade devant le VA….). La forte communaute marseillaise en region parisienne n a fait qu exarcebe ce phenomene. L apparitin d une nouvelle force (lol qui a conquis une generation, jeune, tres jeune, de francilien) plus la decrepitude de l omerde ajoute a la fin des ultras a paris (ne me parler pas de CUP) met a mal cette rivalite.
      Bref fuck l omerde

      • Polo Kartell

        je connais en partie l’historique de tout ce que tu raconte, qui est d’ailleurs tres interessent, faf anti faf, zulu nation, et avant punk skin, ect ect,

        ce que je voulais souligner, c’est que pour moi l’accalmie qu’il y a entre les 2 clubs en ce moment et plus du au contexte sportif qu’a la disparition des boys, je suis pas sur que si ils etaient encore la officiellement, les tensions seraient les memes qu’a l’epoque, l’arrivé de joueurs totalement exterieur a cette historique y a bcp joué, parler de rivalité a des joueurs qui ont connu les derbys milanais, ou romais, qui ont joué en argentine, meme ces rencontres sont bcp moins tendu qu’a une epoque et pourtant les ultras « historique », politisés, sont toujours la, le contexte du football en general laisse de moins en moins de place a ces tensions, c’est aussi une question d’image, a une epoque les clubs entretenaient cela, les joueurs avec des decla provocatrices, et des attitudes tres agressive sur le terrain, aujourd’hui le foot comme bcp de chose c’est « internationalisé », et les clubs veulent lisser leur image, ils ne s’adressent plus en grande partie a un public regional, les joueurs sont moins attaché a la culture club,

        je pense

        • Supercheva Zero-sept

          La disparition des BB85 n est qu une partie de l’equation…. Le foot moderne (business) conduit à la mort/évolution du modèle ultra (j en ai déjà ailleurs fait un mémoire, d ou ma lecture de hourcade). Les comportements d antant ( ce que je appelle le le folklore ultra) n est plus compatible avec notre societe moderne et encore moins avec le business plan des clubs, devenu des entreprises à part entière. Mème l Italie, berceau du monde ultra ( très politise avec tout ce que cela sous entend comme conflit), à fini par dégoûter la plupart des entre eux (carte du supporter, compartimentage de certains virages).
          Il n y a plus que quelques pays, notamment en amsud, ou le mouvement est encore très puissants (coucou les barras baravas) mais cela est plus societale (la violence est plus accepté la bas et la vie n’à pas la même valeur, même si cela tend à évolue à la mode occidentale).
          Bref je voulais abonder dans ton sens en voulant apporter quelques précisions en même temps mon avis… Sache que le on est dans accord sau fait la partie où tu « tailles » hourcade qui est vraiment intéressant. Sil la question du monde ultra t’intéresse je te conseille de lire les articles de hourcade (sauf le livre vert co écrit avec cette tâche de mignon) et surtout le culturisme Génération supporter de Broussard ( re éditer par sofoot pour une offre de abonnement).
          Place.

          • basto92- 100 czk ( BDF)

            partage ton mémoire ^^

          • Supercheva Zero-sept

            Si vraiment ça t intéressé ( je me suis reposé sur les TM93) je vais cherche si j ai encore un support informatique pour te l envoyer car la version papiers avec annexes et tout ce qui en suit est trop volumineux. Cela date de 2007 donc pas sur du tout.

          • basto92- 100 czk ( BDF)

            ouai je veux bien si tu retrouves
            merci

          • Polo Kartell

            pareil interessé par tes recherches

          • Polo Kartell

            oui dsl d’avoir taillé hourcade, je sais pas je devais avoir envie de casser un article 😉
            apres il y a eu tellement de chose ecrite sur ce mouvement, et bcp de caricature, que mnt je suis tres méfiant,
            pour la naissance du mouvement ultra et la tribune K, tribune visiteur mnt :(, c’est tres interessent, voir comment elle est apparue, et a evolué, voir comment elle s’est politisé, et a evolué a boulogne par la suite, tout cela etant tres lié aux mouvements alternatif musicaux, punk skin, ce dernier d’ailleurs n’etait pas vraiment politisé a l’origine, et decoulent tout les 2 plus ou moins du mouvement mods de la fin des années 60,
            enfin bref je serais tres curieux de lire ton travail

          • Supercheva Zero-sept

            Je te rejoints. Le mouvement punk et skin (à la origine mouvement populaire pluriculturel née en opposition au mouvement hippy de la Middle class, bourgeoisie londonien, d ou les cheveux rases ) à effectivement une place importante dans le mouvement supporter anglais et donc du KOB (pour qui concerne était la référence abolue).
            Sinon je sors mes disques durs et voit si j ai encore un des 2 mémoires que je ai fait ( un factuel sur la naissances des mouvement a Paris et comment une assos evolue en milieu ferme et l autre plus social sur le cohabiatation de la culture ultra et du foot business) et reviens vers vous (en MP)

          • Ulkita

            Je serai preneur aussi si ça ne te dérange pas, ton sujet de mémoire m’intéresse ^^

  • phil78

    La france championne du monde des spécialistes… ça me fait bien marrer. Des sociologues spécialistes, que font-il, qu’amènent-il? pas grand chose si on se fie à la violence dans les stades et urbaines.

  • Skape

    Du grand n’importe quoi…

    La rivalité psg-om était purement sportive du temps où on se disputait les premières places… Mais c’est fini tout ça…

    • Opi

      On a très rarement disputé les premières places avec l’OM. La rivalité était purement factice

  • Stone10

    Mouahah quelle blague !! Nous nos rivaux c’est le barca

x

Check Also

Roger-Petit : « Emery envoûte les amuseurs radiophoniques et les agités des réseaux »

Nouvelle charge de Bruno Roger-Petit, une cible : Unai Emery, conforté par le président du PSG ...