La gestion de l’effectif, une vraie question pour Unai Emery

À moins de dix jours de la réception du FC Barcelone au Parc des Princes, Unai Emery ne dispose plus que de deux matches pour faire ses réajustements au sein de l’équipe.

Les semaines passent et se ressemble malheureusement, du côté du Camp des Loges. Et plus précisément du côté de l’infirmerie. Car pour la rencontre face à Lille, mardi soir, Unai Emery ne dispose toujours pas de son effectif complet, et le compte à rebours avant le choc catalan a commencé.

« Meunier recommence à s’entraîner aujourd’hui avec le groupe. Trapp et Verratti sont avec les kinés. Ils vont progresser cette semaine mais ils restent avec les kinés par précaution. Pastore est aussi avec l’équipe médicale. Il progresse bien mais pas ne va pas s’entraîner avec l’équipe. Il nous dira durant la semaine comment il se sent », a concédé le coach basque en conférence de presse d’avant match, confirmant par la même occasion que le cas de l’Argentin était « une préoccupation pour l’ensemble du club, d’autant plus qu’il est un joueur très important pour l’équipe. »

Bref, avec le retour annoncé de Di Maria contre Lille, tout ne sera que gestion pour l’entraîneur, qui disposera également du déplacement à Bordeaux pour peaufiner l’équipe qui affrontera les champions d’Espagne.

Pour Kévin Trapp, Marco Verratti et Javier Pastore, l’heure est donc aux kinés et autre médecins du club, et la tête n’est pas vraiment encore dans les plans Blaugranas. Dommage, pour trois joueurs essentiels dans les rouages du jeu francilien.

En revanche, pour tous les autres, Emery a le choix, et il devra rapidement trancher : en profitera-t-il pour faire jouer ceux qui cherchent à glaner du temps de jeu, à l’instar de Ben Arfa et de Guedes, de Nkunku, de Krychowiak, ou enfin de Kimpembe ? Ou commence-t-il déjà à préparer l’équipe et les joueurs qui devront être sur pieds pour affronter le Barça, en imaginant peut-être les laisser souffler lors de Bordeaux- PSG ? L’ancien sévillan l’assure : il fonctionnera au mérite, et rien d’autre.

Guedes, Kimpembe, Ben Arfa : le bon moment pour se montrer

« Guedes est un jeune joueur. Il a joué quelques minutes contre Dijon et il a bien joué. C’est une possibilité qu’il joue demain. Je veux qu’il progresse, avec de la confiance, qu’il apprenne à jouer avec les autres joueurs, qu’il s’adaptent à comment nous jouons. Demain c’est une possibilité », a d’ailleurs confirmé Emery, après les entrées remarquées de l’attaquant portugais.

« Ce qui importe, ce sont les performances des joueurs. La gestion est très importante dans le groupe, surveiller la fatigue des joueurs aussi, mais dans l’ensemble, ils sont prêts. Il faut être à 100% dans chaque match. Par exemple Kimpembe, c’est comme Silva et Marquinhos, il a toujours très bon quand il a joué, alors pourquoi il ne jouerait pas ? Il est exemplaire », a assuré Emery.

La première des étapes est donc la mobilisation générale. Pas question pour Emery de mettre un joueur à l’écart, d’autant qu’il ne dispose que de 8 petits jours pour qu’aucun ne se démobilise avant LA rencontre tant attendue. Même Blaise Matuidi, vivement critiqué ces dernières semaines, semble toujours bénéficier de toute la confiance de son entraîneur : « Je suis très content de Blaise. Parfois, il peut faire un très bon match et un autre qui n’est pas ce que nous attendons. C’est le football. Je ne suis pas préoccupé par la situation personnelle d’un joueur. J’ai la confiance de Matuidi. Il est très important pour nous. Il va continuer de travailler ses prestations pour aider l’équipe. C’est un joueur important.

Reste que dans le groupe francilien, plusieurs joueurs ne sont pas vraiment au meilleur de leur forme, que certains joueurs essentiels ne sont pas encore revenus complètement dans le groupe, et qu’il faudra à tout prix éviter une quelconque blessure lors de ce Lille- PSG.

« La meilleure des préparation, ce sont les deux matches que nous allons jouer cette semaine » : bref, le message est clair. Si Emery ne compte pas surprendre pour le match de Ligue des champions, tout se jouera cette semaine.

À propos Ambre Godillon

x

Check Also

Revue de presse PSG : Augustin, Borussia, Callegari, Georgen, OM…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce jeudi 23 février ...