L’Atlético a montré ce qu’il fallait faire et éviter face à Barcelone

Le FC Barcelone est en finale de Coupe du Roi. Les azulgranas peuvent prétendre remporter une troisième fois de suite la coupe nationale. Mais la qualification fut difficile face à l’Atletico de Madrid (1-2 / 1-1).

Le Colchonero Diego Simeone a tenté d’exploiter la stratégie connue de tous :  Imposer un pressing haut et mordant pour faire déjouer le Barça. Et cela a failli payer, Jasper Cillessen multipliant les parades lors de la première demi-heure. Samedi dernier, on avait vu les Catalans dans ces mêmes difficultés face à Bilbao. Oui, mais voilà, quand on fait vaciller le Barça, il faut être efficace. Comme un Luis Suarez qui lui marque (43e). Le chemin des filets, Antoine Griezmann l’a trouvé à la 59e avant d’être (injustement) sanctionné d’un hors jeu. C’est ensuite Kevin Gameiro qui a manqué un penalty alors que Barcelone était réduit à dix (exclusion de Sergi Roberto à la 57e). L’égalisation est survenu à la 83e par Griezmann. Un 1-1 insuffisant. Mais riche d’enseignements pour le PSG qui sera opposé mardi prochain aux hommes de Luis Enrique. Il faut prendre à la gorge le Barça et traduire les occasions sur le panneau d’affichage.

À propos Redaction

x

Check Also

Impressionné par le PSG, Aulas pense à une victoire de la Ligue des Champions

Jean-Michel Aulas était un spectateur avisé du Classique entre l’Olympique de Marseille et le Paris ...