Les ultras toulousains attaquent la direction du PSG

Dimanche soir, le PSG va recevoir Toulouse au Parc des Princes, pour le compte de la 26e journée de Ligue 1. Et si les supporters parisiens auront encore en tête la soirée mémorable de mardi soir face au FC Barcelone, sur le terrain comme en tribune, l’ambiance risque d’être toute autre pour ce retour au championnat.

En effet, les « Indians Tolosa », une association d’Ultras Toulousains, ont publié ce vendredi un communiqué, dans lequel ils attaquent directement la direction du Paris Saint-Germain et la sécurité du stade francilien, annonçant par la même occasion le boycott du match. En effet, ils y dénoncent le prix qu’ils jugent excessif, mais aussi et surtout l’accueil et le traitement réservés aux supporters des tribunes visiteurs.

« Comme chaque année, nous avons pour objectif d’accompagner le TFC à domicile et partout en France, quel que soit le temps, le jour ou l’heure du match. Depuis quelques années maintenant, un déplacement est systématiquement rayé de notre liste : celui au Parc des Princes. En effet, l’histoire est toujours la même à Paris : les groupes de supporters adverses sont privés de mégaphone, parfois de bâches et de drapeaux, les conditions d’accueil sont tout simplement inacceptables, les policiers chargés de notre accueil multiplient les excès de zèle et de violence à notre égard… en clair, notre façon de supporter notre équipe les dérange », peut-on ainsi lire dans ce communiqué très virulent.

« Les places proposées par le PSG sont excessivement chères depuis l’arrivée des qataris. Mais cette saison, le foutage de gueule (il n’y a pas d’autre mot) dépasse toutes les limites du tolérable : les billets nous sont proposés pour la somme de 55 euros, ce qui correspond tout bonnement à la moitié du prix de l’abonnement à la saison au TFC ! S’ajouterait à cette somme bien sûr le prix du déplacement, faisant largement dépasser la centaine d’euros pour ceux qui souhaiteraient le faire… Une solution alternative nous a cependant été proposée : un placement en tribune parisienne, au tarif en vigueur dans cette partie du stade (autour de 30 euros), à la condition que nous n’arborions pas nos couleurs ! Il va sans dire que c’est hors de question… », a même ajouté le groupe de supporter, très remonté.

Contactée par nos soins, la direction du Collectif Ultra Paris nous a précisé qu’elle comprenait en règle général l’ensemble des décisions de boycott, mais que sur ce cas là, elle ne souhaite pour l’instant pas se prononcer.

A savoir que ce ne serait pas une première pour le PSG cette saison, puisque les parcages visiteurs ont été régulièrement boycottés par les supporters adverses. En octobre dernier, les supporters marseillais avaient déjà refusés de se rendre dans la capitale, tout comme les Dijonnais en septembre, et les supporters de Bâle pendant la phase de groupe de Ligue des champions. Toujours, semble-t-il, pour des raisons relatives au nombre ou au prix des places, ainsi qu’à l’accueil prévu par le Parc des Princes.

À propos Redaction

x

Check Also

Le premier extrait de l’interview de Ben Arfa qui va « parler à cœur ouvert »

Cantonné au banc des remplaçants, Hatem Ben Arfa ne vit certainement pas l’aventure parisienne escomptée. ...