Mabille (CUP) : « La tribune que l’on veut faire, on s’inspire de ce qui se fait en Allemagne »

Il n’avait pas pu rentrer au Parc des Princes avant la réception de l’AS Monaco fin janvier malgré son statut de président du Collectif Ultras Paris. Pourtant, Romain Mabille n’hésite pas à remercier Nasser al-Khelaïfi pour ce qu’il a fait pour le mouvement qui s’est officiellement créé il y a six mois. Extrait de l’interview accordé au Monde.

« Pour Nasser, je pense que la remise du trophée l’an passé au Parc a été un déclic : en prenant le micro, il a entendu les chants Liberté pour les ultras et a semblé découvrir que les gens n’étaient pas contents malgré les tentatives du club de ramener l’ambiance au Parc. Nous ne l’avons jamais rencontré. Mais nous sommes sûrs a 100 % que si Nasser n’avait pas fait ce qu’il a fait, on ne serait jamais revenus au Parc, explique le président du Collectif Ultras Paris avant d’expliquer que son mouvement n’est pas directement en opposition au PSG comme ce qui se faisait avant.

On se dit qu’on est là depuis quatre mois et avant de jouer les pourris gâtés, on va montrer ce qu’on sait faire. Cela viendra naturellement. On essaye de travailler avec le club plutôt qu’en opposition. La tribune que l’on veut faire n’a rien à voir avec les virages tels qu’ils existent en France aujourd’hui. On s’inspire de ce qui se fait en Allemagne, où les supporteurs ont de bonnes relations avec les clubs et la police, où femmes et enfants peuvent venir en tribune avec les ultras. […] Contester les décisions du club ? Le prix des abonnements au Parc, en ce moment, est trop cher. On en discute avec le club mais sans effet, pour l’instant. S’ils veulent changer le logo ou les couleurs du maillot domicile, on se manifestera aussi. On marche avec le club, on est la famille du PSG, mais le PSG ce sont les couleurs, le logo, le Parc des Princes. »

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

L’Argentine coule en Bolivie, Di Maria effacé pendant toute la rencontre

Le coup de tonnerre a eu lieu avant Bolivie / Argentine où la FIFA a ...