Molina : « Le groupe adhère, si tu en as marre du coach… tu ne fais pas 2-2 contre Nice »

L’importance des couvertures et des apports des latéraux dans l’approche tactique d’Unai Emery, son approche des ailiers, le rôle de Juan Carlos Carcedo, sa notion d’exigence, son management « viril »… Dernière partie de notre entretien avec Romain Molina, auteur de « Unai Emery, El Maestro » (éditions Hugo Sport).

Extrait : « Les mecs qui comptent au club, les Verratti, Marquinhos, Cavani… ceux  qui sont vraiment investis par le club, et Verratti c’est le meilleur exemple, il respecte le staff et il comprend où il veut en venir. Cela me fait dire que le PSG a fait le bon choix avec Emery. On parle quand même de Verratti qui est le plus gros talent du PSG. Tu vois que le groupe adhère. Sinon, à la mi-temps du PSG-Nice (0-2), si tu en as marre du coach… tu ne fais pas 2-2. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

L’entraîneur du Bayern Munich admiratif de la pelouse du Parc : « Je n’avais jamais vu ça »

Thomas Wörle, entraîneur du Bayern Munich section féminine, est arrivé hier sur Paris. Après avoir ...