OM / PSG : Rabiot et Lopez, le choc des formations

Entre Adrien Rabiot et Maxime Lopez, le duel risque d’être de très haute volée dans l’entrejeu bouillant du classico français.

Ils sont jeunes, précoces et déjà reconnus pour leur talent. Ils sont des titulaires en puissance dans deux effectifs de renommée et vont s’affronter dans un choc unique. Ils sont Adrien Rabiot et Maxime Lopez, et vont se faire face pour le « classique » français, entre l’OM et le PSG.

L’hôte de ce dimanche soir, d’abord, n’est que depuis tout récemment sur le devant de la scène. A seulement 19 ans, Maxime Lopez est sorti la saison dernière du centre de formation phocéen (pour jouer deux amicaux), et a disputé seulement 23 matches officiels avec l’équipe phocéenne. Mais en s’offrant dès le début de sa carrière de belles statistiques : 6 passes décisives et 1 but. Mais surtout, une qualité de passe et une belle intelligence de jeu qui ont très vite fait de lui l’un des hommes forts de Rudi Garcia, pour sa première saison au sein de l’élite. Et de sa patte droite, un danger pour ses adversaires. Mais au tout début de sa carrière professionnelle, le jeune Minot a encore tout à prouver sur la distance.

Du côté de la capitale, le parcours est tout autre, puisque Adrien Rabiot évolue déjà dans l’élite française depuis 5 saisons, et n’a d’ailleurs jamais disputé moins de 25 matches depuis 2012-2013. Une dose d’expérience remarquable (22 matches de Ligue des champions !) pour un jeune de seulement 21 ans, qui a su se faire une place dans l’un des plus beaux effectifs d’Europe, match après match, coach après coach, gagnant tour à tour la confiance d’Ancelotti, de Blanc, et aujourd’hui d’Emery. En rotation avec un Motta sur le départ, Rabiot est devenu l’un des atouts forts des champions de France, et aborde déjà des statistiques époustouflantes pour son âge, dont les 16 buts qu’il a déjà inscrits en Ligue 1. Surdoué techniquement, Rabiot a encore beaucoup à prouver mais a déjà tout d’un grand. Ce dimanche soir, le Titi parisien aura en tout cas une nouvelle chance de prouver qu’il est aussi l’homme des grands rendez-vous franciliens.

Dans l’antre bouillant du Vélodrome, ce sont donc deux enfants du pays qui vont s’affronter et se faire face, comme deux symboles d’une rivalité ancrée dans les ADN. Et même s’ils sont pour l’instant incomparables, ils seront les ambassadeurs de leur club, et de la génération future qu’ils comptent lancer sur les terrains de l’Hexagone. Une double charge, qui ne devra pas peser sur leurs jeunes épaules s’ils veulent espérer briller.

À propos Ambre Godillon

x

Check Also

L’Allemagne de Draxler en ballade face à l’Azerbaïdjan

Si l’Allemagne a encaissé son premier but depuis celui de Griezmann lors de l’Euro, elle ...