Praud

Praud : « Emery préparait le printemps quand on jugeait son automne. Erreur d’appréciation »

Mardi, Pascal Praud affirmait : « Je n’imagine pas Paris battre Barcelone au Parc des Princes ». Mercredi, le journaliste a changé son fusil d’épaule.

« Unaï Emery préparait le printemps quand on jugeait son automne. Erreur d’appréciation. Paris est taillé pour la Ligue des champions. Et si c’était la bonne année ? lance Praud sur son blog Yahoo! SportCette victoire en forme de triomphe a son architecte. Paris est taillé pour la C1 plus que pour la L1. Emery a construit une armada pour le printemps. Son expérience de la dernière ligne droite, sa science tactique et sa confiance en les jeunes joueurs ont emporté le morceau. J’étais frappé mardi soir par la qualité de la préparation physique de l’équipe parisienne. Ce niveau de performance exige un travail de grand horloger. Emery a pensé le mois de mars quand les observateurs ne jugeaient que septembre. C’était une erreur. Justice lui soit rendue. Emery a réussi son pari, avec ou sans « s ». Et maintenant ? Tout est possible ! J’ai lu les réserves qui ont minoré le succès du PSG et notamment celles qui pointaient la faiblesse de Barcelone. Personne ne pouvait résister ce mardi à Paris. Le début de match a montré des footballeurs morts de faim opposés à des stars repus. Barcelone a sombré mais Paris était injouable. Et si ce n’était qu’un début ? »

À propos Redaction

x

Check Also

Leonardo explique pourquoi il a été viré d’Antalyaspor

Licencié de son poste d’entraîneur quelques heures avant que le président d’Antalyaspor remette sa démission, ...