PSG / Barcelone : Ce point tactique qui peut être crucial

Ceux qui ont (encore) vu la MSN en action samedi ont pu constater que Lionel Messi n’occupait qu’accessoirement son côté (le gauche pour l’adversaire), offensivement comme défensivement. D’ailleurs sur cette partie défensive, l’apport de la star argentine reste infime. Rien à voir avec un Neymar plus impliqué dans son couloir. Le roi Leo fait ce qu’il veut. Autant son talent et sa créativité sont à craindre. Autant son positionnement peut donner des idées à ses adversaires.

Ainsi L’Equipe déterre ce dimanche un entretien paru dans El País le 29 novembre. Unai Emery expliquait cela : « Quand je jouais contre le Barça, je demandais toujours qu’on attaque du côté de Messi. Il s’en est fallu de peu qu’on les surprenne. Notre consigne était claire : « Première attaque côté gauche parce que Messi ne se repliera pas. » Notre défenseur central savait qu’il fallait qu’il relance sur la gauche. (…) Guardiola l’a replacé dans l’axe pour éviter cette faiblesse et Luis Enrique l’a mis de nouveau sur l’aile. Luis Enrique m’a dit : « Pour moi, c’est très clair. Je sais comment je vais jouer : Suarez dans l’axe, Neymar à gauche et Messi à droite. » Ce que fait Luis Enrique, c’est compenser les déséquilibres défensifs sur le côté de Messi par beaucoup de travail tactique. Surtout avec Rakitic, qui se replie et ferme bien les espaces, ainsi qu’avec les latéraux. Les latéraux du Barça ne sont plus si haut, ni si écartés. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Marquinhos : « Une prolongation au PSG ne dépend pas que de moi »

Sous contrat jusqu’en 2019, Marquinhos pourrait prochainement prolonger son contrat au Paris Saint-Germain. Mais, selon ...