PSG / Barcelone : comme un goût de revanche européenne

Pour la septième rencontre entre les deux équipes depuis 2013, les Parisiens auront soif de victoire. L’occasion de revivre l’historique récent de ces confrontations.

Il y a Chelsea, et puis il y a le FC Barcelone. Décidément, depuis son retour dans les hautes sphères du football européen, le PSG semble avoir ses rivaux favoris, puisque cette saison encore, le club francilien a hérité d’une belle confrontation avec le club catalan en Ligue des champions.

Et c’est déjà la septième fois depuis 2013 que les champions de France vont se mesurer à leurs homologues espagnols, qui n’ont perdu qu’une seule fois face aux Parisiens.

Comment s’étaient passées les précédentes rencontres ? Rappelez vous, en 2013, Paris était sorti avec les honneurs mais beaucoup d’amertume, en se faisant éliminer par les Catalans avant même d’avoir goûté au plaisir du dernier carré de la C1.

Pour leur grand retour en phase finale de la compétition européenne, les Parisiens avaient réussi à se défaire de Valence en huitièmes de finale, avant de se faire sortir de la compétition par les Barcelonais sans avoir perdu un seul match. Et le pire, c’est qu’ils y ont cru, puisqu’après avoir quitté les Espagnols sur un match nul au Parc des Princes (2-2), les Parisiens avaient ouvert le score au Camp Nou grâce à un but de Javier Pastore… Avant que Pedro ne vienne anéantir leurs espoirs européens (1-1), 20 minutes plus tard.

Et puis, en décembre 2014, les deux équipes ont signé leurs retrouvailles en phase de poules de la Ligue des champions dans un match qui restera mémorable pour les Parisiens. Car c’est alors sans Silva, Lavezzi et Ibrahimovic, qu’ils ont réussi à offrir à leur capitale une victoire inespérée (3-2), au bout de l’effort et de l’envie. C’est d’ailleurs le géant suédois, mort de faim, qui avait ouvert le score au match retour… Avant que les indomptables catalans ne fassent parler leur talent, se gardant la première place du groupe après une cinglante victoire (3-1).

Cette même saison, il faudra attendre avril 2015 pour que rebelote, l’histoire se répète. Après avoir enfin réussi à se débarrasser de son autre rival londonien (Chelsea, qui l’avait éliminé la saison précédente), le PSG était de nouveau tombé sur le Barça en quart de finale de la Ligue des champions. Et cette fois encore, les bourreaux catalans ont malmené les malheureux parisiens. Le match en terre parisienne, d’abord, ressemblait d’avantage à une journée porte ouverte qu’à un véritable combat (1-3, on se rappelle notamment du double petit pont infligé à David Luiz), d’autant plus que l’effectif avait dû faire sans trois de ses cadres, Ibrahimovic, Motta et Verratti.

Pour le match retour au Camp Nou, il y avait alors comme un fatalisme chez les Parisiens, débarqués dans l’antre Blaugrana avec une mission quasi-impossible, d’autant plus qu’ils étaient privés de leur capitaine, Thiago Silva, pour l’événement. Et comme prévu, ce match n’a finalement fait que démontrer le niveau inatteignable d’un Barça (2-0), qui allait d’ailleurs finir par gagner la compétition. Cette fois, c’est sans honneurs ni regrets que l’équipe francilienne se faisait éliminer pour la troisième année consécutive, au stade des quarts de finale de la Ligue des champions.

Et voilà qu’après un an de répit, c’est à nouveau au monstre catalan que le PSG va devoir se frotter, et ce dès les huitièmes de finale de la compétition. Deux matches de gala, pour briller, espérer, et tenter enfin d’oublier ses vieux démons.

À propos Ambre Godillon

x

Check Also

Verratti : « Leonardo a démontré qu’il comprenait bien le football »

Leonardo, ancien directeur sportif du PSG, a fait savoir hier, dans le Corriere dello Sport, ...