Qui le PSG pourrait-il recruter pour concurrencer Layvin Kurzawa ?

Alors que le latéral gauche s’illustre par des prestations pas vraiment reluisantes, et que Maxwell devrait filer en fin de saison, la question d’une nouvelle concurrence se pose désormais pour le PSG. Mais qui recruter ?

Manque de concentration, suffisance ou gêne dû à une pubalgie lancinante… Nombreuses sont les raisons qui peuvent expliquer que dernièrement, Layvin Kurzawa n’affiche pas son meilleur niveau dans l’effectif du Paris Saint-Germain. Une chose est sûre : le latéral gauche du PSG inquiète autant en dehors du terrain (le staff médical) que lorsqu’il joue dessus (les observateurs).

En conférence de presse, Unai Emery lui-même a d’ailleurs concédé que le niveau actuel de ses latéraux n’était pas celui attendu : « On va continuer le travail. Dans une saison, les joueurs traversent des périodes différentes, peut-être que les latéraux ont besoin d’un peu de confiance en ce moment. Je suis sûr qu’on verra bientôt le meilleur de ces deux-là. »

Car le problème du défenseur est bien là : combien de fois a-t-il laissé les défenseurs centraux pantois, en sous-nombre après une attaque éclair venue sur le côté de Kurzawa ? Combien de fois l’international français a-t-il mal couvert son couloir ? Et surtout, combien de fois les adversaires (à l’instar de Dijon ce weekend) y ont identifié la faiblesse parisienne, avant de s’y créer une occasion franche ?

Bref, le problème avec Kurzawa, c’est qu’il dispose d’énormément de qualités, mais qu’il n’en tire que très peu de profit ces derniers temps.

Pourtant, le chemin était tout tracé pour l’ancien monégasque. Recruté sur le rocher pour devenir le successeur naturel de Maxwell, formé et épaulé dans l’ombre de l’élégant brésilien (qui assure d’ailleurs une ultime pige dans la capitale pour assurer la transition), Kurzawa a même bénéficié du temps de jeu nécessaire pour s’imprégner du style Emery et de l’héritage laissé par Maxwell, en douceur. Pour preuve, il a déjà disputé 1125 minutes de jeu en Ligue 1 cette saison, déjà plus que son mentor et ses 810 minutes (qui a joué 4 matches de moins).

Pourtant, le Français n’a visiblement pas su saisir sa chance, puisque les regards du PSG sont désormais tournés vers le mercato, afin de lui trouver un nouveau concurrent prêt à le repousser dans ses retranchements dès la saison prochaine. Parce qu’il sera nécessaire de le forcer à se surpasser sans estimer qu’une place naturelle de titulaire lui est promise, mais aussi et surtout parce qu’il faudra remplacer numériquement le départ de son homologue brésilien.

Le PSG garde un œil sur la concurrence

D’ailleurs, la période de transfert hivernale a été l’occasion pour le PSG d’aller sonder le marché, à commencer du côté de Wolfsburg, où Ricardo Rodriguez était une cible de choix. Avant que les discussions pour la venue de l’international suisse ne capotent finalement.

Alors, qui le PSG pourrait-il bien recruter l’été prochain ? Petit tour d’horizon des joueurs qui pourraient potentiellement correspondre aux attentes des champions de France. Tout en gardant à l’esprit qu’au plus bas de sa forme, Kurzawa reste meilleur sur bien des critères que la plupart des autres latéraux européens.

En Ligue 1, d’abord, on voit quelques profils, à commencer par Djibril Sidibé (Monaco) ou Dalbert Henrique (Nice). Reste à savoir si ces joueurs auraient le niveau requis pour suppléer Kurzawa au pied levé, et s’acclimater au niveau désormais exigé dans une équipe comme le PSG, même si la saison respective de leurs équipes laisse présager le meilleur à ce sujet. D’autant plus que l’été dernier, le transfert avorté de Raphael Guerreiro – qui a filé à Dortmund – a prouvé que le championnat national regorgeait de vraies pépites qu’il ne fallait pas négliger.

En dehors des frontières hexagonales, d’autres pistes sont toutefois à explorer. Celles qui mènent à Luke Shaw, l’anglais de Manchester United, est séduisante sur le papier, tant le potentiel du joueur est dantesque et mal exploité en Premier League. Son compatriote Danny Rose, qui évolue de son côté à Tottenham, pourrait également bouger les lignes du côté de Paris. En Italie, l’impérial Alex Sandro, le latéral brésilien de la Juventus, serait également une bonne pioche pour le club de la capitale.

Parce que Filipe Luis commence à être trop « âgé », et que des joueurs comme Alaba, Marcelo, ou Alba, semblent encore inaccessibles aux yeux des dirigeants franciliens, ces pistes ne semblent de leurs côtés pas vraiment crédibles.

Enfin, c’est finalement Faouzi Ghoulam, qui évolue à Naples, qui aurait les faveurs de Patrick Kluivert à l’approche du mercato estival. L’international algérien, également pisté par d’autres cadors européens, peinerait de son côté à prolonger avec les Napolitains et n’aurait finalement pas cédé aux appels de l’Inter, un signe encourageant pour tenter de le débaucher cet été.

Reste désormais à savoir sur qui le Paris Saint-Germain misera, et quel joueur il pourra s’offrir, afin de bousculer la hiérarchie au poste de latéral gauche. A défaut, en tout cas, de prolonger un Maxwell (il faut le rappeler), qui reste inoxydable. Et qui pourrait être tout simplement la meilleure recrue estivale du PSG s’il venait à rester une année supplémentaire.

À propos Ambre Godillon

x

Check Also

Niort perd son invincibilité contre le Red Star, Grange suspendu contre le PSG

Les Chamois Niortais n’avaient plus perdu depuis 10 matches à domicile. A l’heure d’accueillir le ...