Rabesandratana : « Je me dis que ça reste une saison de transition »

Eric Rabesandratana, ancien défenseur du PSG (1997-2001) et consultant de France Bleu, estime qu’il manque encore quelque chose à ce PSG. Mais il y a du talent, et il peut faire des miracles.

« C’est mieux, c’est certain. Mais je me dis qu’ils ne sont pas encore à 100 % et que ça reste une saison de transition, explique Rabé à Sud-Ouest. La qualité est là, l’amélioration du jeu aussi. Mais dans l’approche des matchs, je pense qu’il y a des choses à améliorer.  Il y a des choses bien, sauf qu’il faut apprendre à tuer les matchs. Cavani, quand il marque contre Lille, ce n’est pas vraiment une occasion. Ce mec est un génie car il arrive à transformer des ballons moyens en but. Il ne faut pas minimiser ses buts, c’est son talent qui fait gagner les matchs, car à l’heure actuelle, sur les côtés, ce n’est pas encore ça. Le Barça en tête ? Même si on dit que non, vous l’avez forcément dans un coin de la tête. Contre Barcelone, tout le monde les voit perdant et ils n’auront pas spécialement de pression. Après, il y a la peur de se blesser. On ne sait jamais mais il y a assez d’expérience dans cette équipe pour gérer le match d’avant et le match d’après. Il y aura certainement aussi encore du turnover. Sont-il prêts ? Je pense qu’ils peuvent l’être car ils ont cette capacité à se transcender sur ces grands matchs. Et il y a tellement de qualité dans cet effectif qu’ils peuvent le faire. Ça dépendra aussi de la forme de Barcelone mais ce qu’il faudra est d’abord faire un gros match mardi à domicile. Là-bas, ce sera beaucoup plus difficile. »

À propos Redaction

x

Check Also

Ancelotti va célébrer son 1000e match comme entraîneur ce samedi

Ils ne sont pas beaucoup, actuellement, à avoir la bagatelle de 1000 matchs à leur ...