Rennes 0-4 PSG : Les notes

Le PSG retrouvait Rennes ce soir. Après le 0-1 en Championnat, un 0-4 en Coupe de France. Face à des Bretons sans talent. Le travail a été bien fait.

Areola (6/10) : Une première période bien tranquille. Il capte aisément une frappe de Sio à la 60e. Deux sorties aériennes imprécises. Au rendez-vous sur une frappe angle fermé de Cavaré (88e).

Aurier (5/10) : Son premier match avec le PSG cette année. Timoré en première période, il se montre imprécis sur quelques centres. Il faudra proposer plus.

Marquinhos (6/10) : Patron de la défense, il a maîtrisé les vagues tentatives bretonnes. Solide.

Kimpembe  (6/10) : 45 minutes tranquille. Un coup sur la cheville dès la 46e. Il est à bonne école avec Silva et Marquinhos. Fiable.

Maxwell (6/10) : Mise à part une petite perte de balle dangereuse, une belle partition en première mi-temps. Comme en seconde. Des centres dangereux et précis.

Nkunku (5.5/10) : Sobre en première période, il manque à la 55e une occasion, seul face à Costil. Une frappe touchée par le portier. Peut mieux faire.

Motta (8/10) : Le football peut être simple quand on a de la technique. Il trouve parfaitement Draxler qui ouvre la marque. Vista, expérience. Il a donné le tempo à la rencontre. Un récital pour le capitaine. Remplacé par Matuidi (69e).

Rabiot (6/10) : Du temps de jeu qui lui permet de retrouver du rythme. Pas encore le meilleur Rabiot.

Lucas (6/10) : Bien lancé à la 31e par Ben Arfa, il tire alors qu’il est excentré. Draxler était disponible dans l’axe pour conclure. Il transforme à la 38e une belle action parisienne. Mobile et disponible. Pas loin du doublé à la 74e sur un nouveau centre de Maxwell. Costil a repoussé du pied. Remplacé par Guedes (77e).

Ben Arfa (6/10) : Des imprécisions et des éclairs. Il centre et donne le ballon du break à la 38e. Il empêche Lucas de conclure à la 43e sur un centre de Maxwell en tentant de capter la passe. Il surjoue parfois. Il lance parfaitement Nkunku à la 55e dans la surface sur une touche. Il manque une belle opportunité à la 83e. Il marque en toute fin de match sur un coup franc vite joué par Pastore.

Draxler (9/10) : Une contrôle et un conclusion pleine de classe face à Costil (27e), synonyme de 0-1. Auteur de l’avant dernière passe pour le 0-2. Des appels à répétition dans le dos de la défense rennaise. Un poison pour les Bretons. Il s’offre un doublé sur une frappe depuis l’entrée de la surface (68e). Une intégration éclair au PSG ! Remplacé par Pastore (69e). Qui a régalé par ses passes précises et dans le tempo. Et une passe décisive !

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Impressionné par le PSG, Aulas pense à une victoire de la Ligue des Champions

Jean-Michel Aulas était un spectateur avisé du Classique entre l’Olympique de Marseille et le Paris ...