Revue de presse PSG : Coupe, Draxler, Ben Arfa, Pastore, Cavani…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce jeudi 2 février 2017.

« Même si Paris n’est pas, pour l’instant, la machine à broyer qu’il était il y a encore un an, ce n’est pas non plus Biarritz, la victime rennaise au tour précédent. Le PSG n’a plus Zlatan Ibrahimovic mais il y a encore du talent dans cet effectif et, s’il a montré des limites les soirs de gala, il est largement capable de mater une formation aussi faible que celle alignée par Gourcuff hier, écrit L’EquipeA l’approche du rendez-vous face au Barça, Unai Emery voit certains de ses joueurs retrouver des couleurs, comme Ben Arfa, auteur de son premier but depuis le Trophée des champions, ou Alphonse Areola, qui a pu se rassurer, et d’autres retrouver du temps de jeu. C’est le cas de Javier Pastore, qui doit saluer les Rennais pour avoir été de formidables sparring-partners tout doux. Que ses fans se rassurent. Javier Pastore n’a rien perdu de ses qualités et de sa finesse technique malgré sa longue absence ».

Les notes de L’Equipe : Areola 6 / Aurier 5 / Marquinhos 6 / Kimpembe 7 / Maxwell 6 / Thiago Motta 7 / Nkunku 6 / Rabiot 5 / Lucas 6 / Ben Arfa 7 / Draxler 7

Les notes du Parisien : Areola 6 / Aurier 5.5 / Marquinhos 6 / Kimpembe 5.5 / Maxwell 6 / Thiago Motta 7 / Nkunku 5.5 / Rabiot 6 / Lucas 7 / Ben Arfa 6.5 / Draxler 7.5

« Avec quatre titulaires formés au club (Areola, Kimpembe, Nkunku et Rabiot) et une moyenne d’âge bien plus basse que d’ordinaire (8 joueurs de moins de 25 ans), Paris a montré qu’il avait de la réserve. Dommage que les Rennais n’aient pas opposé davantage de résistance, commente Le ParisienIl n’est pas certain que c’est avec ce type d’adversaire que le PSG va préparer au mieux la réception de Barcelone dans moins de deux semaines. Thiago Motta a fait mumuse avec ses adversaires directs avant d’expédier ses jeunes flèches planter le décor. […] A moins de tomber sur Monaco, Unai Emery sait qu’il peut se passer de Thiago Silva, Cavani, Matuidi, Kurzawa, voire de Verratti, Di Maria, Trapp, Meunier sans que cela nuise au rendement de son équipe. […] Cantonné depuis septembre à un rôle de remplaçant, HBA s’accroche désormais à un poste d’avant-centre qui n’est pas le sien et commence ainsi à récolter les premiers fruits. Certes, l’ex-petit génie de Clairefontaine ne réussit pas tout. Il lui arrive de s’emmêler les pinceaux, de rater quelques passes faciles ou de retomber dans certains travers à force de vouloir tellement exister. Mais son adaptation au moule d’Unai Emery commence à prendre forme. Son jeu s’est épuré. Il vise désormais la simplicité et la vitesse, son talent naturel faisant à nouveau la différence. »

« Cavani prolonge la semaine prochaine, lit-on enfin. Pour deux années supplémentaires, jusqu’en 2020. Ce nouveau contrat, une fois qu’il sera effectif, doit faire du Matador le joueur le mieux payé du club, devant Thiago Silva. »

« Le PSG n’a même pas forcé… se lamente Le Télégramme. Rennes cherchera, samedi à Bordeaux, un grand bol d’air ».

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Le communiqué du PSG : « Des vérifications de L’Equipe à un niveau pas satisfaisant »

Quelques heures après la publication d’un message d’excuses, L’Equipe a reçu la réponse du Paris Saint-Germain ...