Riolo

Riolo : « Allez, change tout Unai ! »

Layvin Kurzawa, Serge Aurier et Adrien Rabiot ont agacé Daniel Riolo. Parce qu’ils illustrent à ses yeux une forme de suffisance. Un diagnostic qui dure et qui incite le journaliste à demander à Unai Emery de faire une petite révolution.

« Les performances, les progrès de Benjamin Mendy, pourraient inspirer, peut-être, les deux latéraux du PSG. A Dijon, les « titulaires » étaient alignés. Aurier, Kurzawa, la doublette « magique ». Pertes de balle, mauvais placements, duels perdus, les deux ont livré un match horrible. C’est comme ça depuis des semaines, mais j’entends toujours que ce sont des cracks. Ils peuvent faire des gros matches, ils l’ont fait ! Mais là, ce qu’on voit, c’est tout le contraire. Au niveau d’exigence que doit imposer le PSG, tu peux rater un match, mais afficher un niveau de jeu minimum. Eux, dans la plupart de leurs matches cette année, sont passés en-dessous. Ces carences les transforment en joueurs pas fiables. Comment dans ces conditions ne pas attendre Meunier et Maxwell d’entrée contre le Barça ? demande le journaliste sur RMC SportOn a aussi vu le 3e larron de la bande, Rabiot, jouer à l’envers. Lui, plus que les deux autres, a tout pour devenir un grand joueur. Mais il ne peut pas livrer un match avec autant de suffisance ! Paris ne peut pas prétendre aller plus loin en Ligue des champions avec des joueurs peu fiables voire fantasques. Le PSG va défier le Barça en lançant la pièce ? Alors, ils vont être bons ou pas aujourd’hui ? […] On peut féliciter Emery pour avoir fait rentrer Ben Arfa et Guedes. Mais Emery n’est pas venu au PSG pour réussir des changements qui permettent de gagner à Dijon ! Sous Ancelotti et deux ans sous Blanc. On parlait de la fameuse nonchalance du PSG. Elle existe encore. Alors si Emery n’empêche pas son équipe d’être parfois moins impliquée, il doit absolument la changer dans son allure générale. Tout est prêt, tout le monde attend, il faut foncer ! A la poubelle le 4-3-3 ! Allez, change tout Unai ! Ce schéma n’a jamais été le bon. Jamais. Ça a toujours été un leurre entretenu par les succès évidents en L1. Cavani a besoin d’un joueur derrière lui. Et les joueurs de côté ont besoin que le ballon arrive plus vite sans tourner au milieu mille fois avant ! »

À propos Redaction

x

Check Also

LIVE – Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Champions League

C’est le jour J pour la Paris Saint-Germain. Ce lundi, le club de la capitale ...