Riolo : « On n’est pas là pour jouer les assistantes sociales »

Areola comme Landreau ou Revault, c’est le destin qui attend le jeune portier du PSG. Tel est le sentiment de Daniel Riolo.

« Il n’y a pas à avoir mal au cœur pour Areola, c’est un joueur professionnel, a commenté sur RMC le journaliste. On a l’impression que le PSG a recruté un crack… Un Landreau par rapport à ce qu’il avait fait avant le PSG s’y déchire complètement. Ce sont des joueurs professionnels. S’ils ne peuvent pas subir ça, et bien ils changent de club ! C’est une sacrée boulette ! Le problème c’est qu’Areola est une passoire depuis maintenant plusieurs semaines. Il faut le dire. On n’est pas là pour jouer les assistantes sociales. Quand il partira comme Revault à l’époque, on dira que c’est dommage. Il ne peut pas être nonchalant comme sur ce contrôle. Cette nonchalance , elle frappe au PSG le petit groupe de joueurs français. Ce sont toujours les mêmes ! La petite bande Aurier-Kurzawa-Rabiot-Areola a du mal. Eux, c’est de la suffisance. Areola, il n’a pas fait une boulette, il en a fait mille. L’exemple, c’est Hatem Ben Arfa. Lui il a vraiment galéré en début de saison. Il a fermé sa gueule, il a bossé. Rien à voir avec la petite bande ! »

>> Transcription Canal Supporters

À propos Redaction

x

Check Also

Fin de contrat qui approchent : quels sont les dossiers les plus chauds du PSG ?

Alors que Donato Di Campli, l’agent de Marco Verratti, met la pression sur la direction ...