Roger-Petit : « Si cela casse, Emery devra se casser aussi »

Bruno Roger-Petit, prompt à défendre Edinson Cavani et à critiquer Unai Emery, fait son avant match PSG/Barcelone. A sa manière.

‘Rien ne sert de brandir statistiques et résultats. Les deux têtes de pont de ce PSG 2016-17, à savoir Emery et Cavani, seront jugées sur le seul résultat du huitième de finale à venir contre le Barcelone de Messi, Suarez et Neymar. Peu importe le reste, la Ligue 1, les Coupes de France et de la Ligue, estime le journaliste sur son blog Le Figaro. Commençons par Emery. L’entraîneur espagnol ne fait pas consensus. Dès qu’il s’agit de mesurer ses qualités, le clivage apparaît. Certains le vénèrent, d’autres sont « vénères« . […] Non, jusqu’à présent, Emery n’a pas convaincu. Il demeure cet entraîneur incapable de mener ses équipes à la victoire contre les rivaux de même rang. De la même façon qu’en Espagne, avec Almeria, Valence et Séville, il fut étrillé à de multiples reprises par Barcelone et Messi. Nous en sommes-là. Barcelone dira la vérité sur Emery. Si cela passe, il conviendra de s’incliner. Si cela casse. Emery devra se casser aussi. »

« Les détracteurs de Cavani sont des gens amusants, poursuit BRP. Qui réclament de lui contre Barcelone l’exploit qu’ils n’ont jamais réclamé à Ibrahimovic contre Barcelone. Ou Chelsea. Ou Manchester City. La contradiction n’est pas le moindre défaut de ceux qui nient les évidences. Mais c’est ainsi. On ne peut rien contre la doxa. Cavani sera jugé au regard de sa prestation contre Barcelone. Mais l’on redoute l’injustice. C’est que nous connaissons ses critiques. Qu’il marque un but, ils lui reprocheront de ne pas en avoir marqué deux. Qu’il en marque deux, ils en réclameront trois. Et ainsi de suite… Cavani, pardonne leur, ils ne savent pas ce qu’ils font… »

À propos Redaction

x

Check Also

Devenez « Blogueur Parisien » en vidéo sur Canal Supporters

Vous connaissez les #BP, les billets écrits et bénévoles des membres de la communauté CS qui ...