Rothen

Rothen : « C’est très français de mettre en avant la faiblesse de l’adversaire »

Jérôme Rothen est agacé par ce réflexe national de minimiser les triomphes du PSG.

« C’est très français de mettre en avant la faiblesse de l’adversaire. Que je sache quand le Barça explose une équipe on ne parle jamais de la faiblesse de l’adversaire. Quand le Real a explosé le Bayern, on n’a pas dit que le Bayern était faible. Il ne faut pas dénigrer la performance du PSG face au Barça. Bien sûr avec un tel score gros écart entre les deux équipes sur le match, a commenté sur RMC l’ancien joueur. Un Barça suffisant ? Les Catalans ont été les premiers au tirage à dire qu’il ne voulait pas prendre le PSG au tirage ! Que le Barça encaisse un 4-0 c’est rare. Barcelone n’a pas pris de haut le PSG, ce n’est pas vrai. Paris n’a jamais été à ce niveau, jamais ! C’est un match historique pour le PSG et le football français. Ce Paris aurait battu n’importe qui. Parler d’une faiblesse du Barça c’est minimiser la performance du PSG ».

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

leigh griffiths

Griffiths : « Le PSG est favori pour remporter la Champions League et à juste titre »

Balayé au match aller (0-5), le Celtic va se présenter au Parc des Princes pour ...