Temps de jeu, tactique, mérite : les options pour Emery face à Barcelone

Avant le choc contre le FC Barcelone, quelques doutes subsistent encore sur l’équipe que pourrait aligner le coach basque. Trois options différentes pourraient se poser devant lui : privilégier les joueurs de confiance, récompenser ceux qui méritent grâce à leurs récentes performances, ou tout chambouler pour une tactique précise.

Hypothèse n°1 : en fonction du temps de jeu

Et s’il se reposait sur les cadres qu’il a le plus fait jouer jusque-là, à quoi ressemblerait son équipe ? Découvrez, pour commencer, la liste des joueurs qui ont été le plus sollicités par Emery, que ce soit pour leurs atouts sur le terrain, parce qu’ils ne se sont pas rendus en compétitions internationales, ou parce qu’ils ont été plus épargnés par les blessures que leurs coéquipiers.

Alors si l’on devait se fier au nombre d’apparitions de chaque joueur pour définir un « taux de confiance » d’Unai Emery, voici à quoi ressemblerait « l’équipe-type » qu’il pourrait choisir d’aligner pour l’un de ses plus gros rendez-vous de la saison.

Compo n°1 : en fonction du temps de jeu
(Attention, Motta est suspendu !)

Hypothèse n°2 : en fonction des récentes performances

Mais Emery insiste souvent : ce sont les performances de ses joueurs qui comptent avant tout dans les grandes rencontres. Alors, si l’on considère que les récentes prestations d’Alphonse Areola lui ont certainement coûté sa place de titulaire, les chances de voir Kevin Trapp dans la cage parisienne semblent plus plausibles, surtout après son dernier clean sheet face à Bordeaux.

Dans le même temps, et vu l’efficacité incroyable de l’Allemand depuis son arrivée début janvier, Emery pourrait choisir de titulariser Draxler dès l’entame du match, afin de profiter de l’explosivité redoutable de Lucas en tant que joker de luxe.
De même, Thiago Motta étant suspendu, c’est son successeur, Adrien Rabiot, qui pourrait bien endosser son rôle au milieu de terrain. Marco Verratti, revenu contre Bordeaux pour disputer une heure entière de jeu, devrait légitimement débuter la partie, surtout qu’Emery a l’air de savourer le talent du petit italien, gage de solidité technique dans l’entre-jeu parisien. Voilà donc à quoi pourrait finalement ressembler l’équipe alignée par l’Espagnol. Du côté des défenseurs, si Emery s’en tient à sa logique implacable du « plus méritant », alors ce sont Maxwell et Meunier qui devraient occuper les places de latéraux gauche et droite.

Compo n°2 : en fonction des récentes performances
(Attention, la concurrence va faire rage entre Angel Di Maria et Lucas !)

Hypothèse 3 : en fonction de l’organisation tactique

Quant à la tactique élaborée par Unai Emery, elle pourrait faire basculer la composition. En effet, si le coach décide de passer en 4-2-3-1, alors Verratti pourrait être préservé (on y croit que très moyennement) dans un premier temps, pour laisser un joueur comme Ben Arfa s’exprimer en n°10 (et pourquoi pas, voir Pastore prendre le relais en cours de match ?).
Mais le coach, adepte du 4-3-3 dernièrement, ne devrait toutefois pas opter pour une surprise à ce niveau.

Compo n°3 : en fonction de l’organisation tactique
(Attention, on voit mal Emery privilégier le 4-2-3-1 et titulariser Ben Arfa plutôt que Verratti !)

Et vous, pour quelle composition opteriez-vous ?

Du côté de Canal Supporters, on privilégierait plutôt l’hypothèse n°2, préférant le mérite, même si on sait qu’Emery pourrait aussi y ajouter de la logique. Car  le pressing de Lucas et son implication défensive pourrait davantage séduire Emery au moment de composer son équipe. Angel Di Maria, méritant sur ses derniers matches, pourrait-il vraiment contenir Alba dans son couloir (joueur qu’Emery connait très bien pour l’avoir lancé) ? Concernant Draxler, on doute du fait que son coach puisse se passer de lui, même s’il n’a disputé que 7 petits matches sous les couleurs parisiennes et aucun match européen cette saison.

À propos Ambre Godillon

x

Check Also

LDC : Monaco conserve une infime chance de qualification, l’Atletico y est presque

Très frustrant. Voilà comment qualifier le match de l’AS Monaco sur le terrain de Manchester ...