Trapp : « Je me sens très à l’aise ici, le PSG est un club de classe mondiale »

Revenu dans les cages parisiennes, Kevin Trapp n’a depuis encaissé qu’un seul but et rassure par ses bons réflexes et son jeu de pied précis. Poussé sur le banc par Alphonse Areola, le portier allemand a retrouvé sa place mais admet, dans un entretien accordé à Kicker qu’il sait que tout peut aller très vite. En particulier à son poste.

« Je ne joue pas sous le couperet du sursis. En aucun cas. Ce n’est pas comme si je voyais continuellement l’épée de Damoclès suspendue au-dessus de moi, je me dis : maintenant, tu dois bien jouer, autrement cela peut mal finir pour toi. »

La presse l’a souvent envoyé hors du PSG cet hiver. Des rumeurs toujours balayées par Trapp qui répète à l’envie son attachement au club de la capitale : « Je ne pensais pas à un autre club. Je me sens très à l’aise ici, le PSG est un club de classe mondiale, nous avons une super équipe. Je n’ai jamais pensé à changer de club. »

Demain, le match face au FC Barcelone s’annonce comme un tournant dans la suite de la saison parisienne. Un match capital auquel devrait participer l’Allemand qui, visiblement, ne semble pas craindre outre-mesure son adversaire du soir : « Tout le monde en parle, que nous avons peu de chance dans ce huitième de finale. Je vois cela tout à fait différemment. Le FC Barcelone a  gagné à quelques reprises la Ligue des Champions et avec Messi, Neymar et Suarez, les Catalans disposent d’un trio offensif qui fait constamment les gros titres. Mais je vois tous les jours les qualités de notre équipe. Il ne faut pas se cacher du FC Barcelone. »

Confiant, Kevin Trapp sait que l’Europe du football devra compter avec le PSG cette année : « Je crois fermement que nous allons jouer un rôle majeur dans la Ligue des Champions. »

>> Traduction Canal Supporters ©

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Unai

Emery : « On va demander à l’équipe de poursuivre cette progression à tous les matches »

Satisfait de la performance du Paris Saint-Germain face au Celtic (7-1), Unai Emery attend encore ...